Annale corrigée Analyser et comprendre des documents

Le tourisme estival en montagne

Centres étrangers • Juin 2021

Le tourisme estival en montagne

analyser un document

45 min

20 points

Intérêt du sujet • Fini le temps des sports d'hiver ? Avec le réchauffement climatique, les espaces montagnards développent des activités touristiques en été.

 

documentTourisme : la montagne tire son épingle du jeu

« On voit que la montagne en été est de plus en plus fréquentée », se réjouit la directrice de l'Office de tourisme de Vars. Les deux épisodes de canicule qui ont frappé la France et la Provence ont peut-être aidé les vacanciers à choisir les Alpes et son climat plus supportable comme destination, plutôt que la côte. […]

Vars a notamment profité du passage du Tour de France le 25 juillet en plein cœur de station pour faire de bons chiffres. […] « Dès juin, nous avons proposé des événements cyclotourisme. Mais aussi en juillet le Mountain Trail, une course d'orientation », se souvient la directrice de l'Office de tourisme [de Vars]. Aux Orres […] la station a continué à miser sur le VTT, grâce à son bike park parmi les plus réputés de France. « 50 % de nos visiteurs viennent pour le VTT », se réjouissait début août la responsable de l'Office de tourisme. La station [d'Embrun] a notamment accueilli une épreuve de compétition internationale ou encore le Commencal week-end, en présence d'Anne-Caroline Chausson, multiple championne du monde de VTT. [La] montagne, qui n'est plus réduite à l'unique ski, se renouvelle constamment et, chaque année, de nouvelles activités estivales voient le jour. […]

En 2018, un escape game a vu le jour dans le Pays des Écrins […] : « C'est une activité tendance, dans un lieu qui a été très fréquenté cet été. Les gens sont à la recherche d'une connexion avec l'environnement ». Ce lien était aussi au cœur du festival Zen Agritude, organisé fin août dans le Dévoluy, qui a attiré les vacanciers en demande de véritables expériences montagne. […] Le Dévoluy en a profité pour remplir ses hébergements à hauteur de 50 % tout l'été. […] Les professionnels du tourisme notent une réelle demande de produits locaux chez les vacanciers en quête d'authenticité lors d'un séjour à la montagne. « Nous avons accueilli beaucoup de touristes cet été […] ça s'annonce plutôt bien, nous pensons être en hausse par rapport à l'année dernière », se réjouit la directrice de la coopérative. Même tendance pour le responsable de Banzai Rafting, spécialisée sur les sorties en eau vive sur la Durance. « C'était une très bonne saison avec de la clientèle ». […]

De nombreux touristes ont privilégié la montagne, où les nuits sont plus fraîches, et la moindre flaque d'eau était courtisée. […] De son côté, le plan d'eau d'Embrun […] bénéficie d'une longévité saisonnière remarquable. En cette fin août, ce lac est plein. Il a été imaginé en 1960 par le maire d'Embrun, […] et son conseil municipal. « Les prestataires se sont adaptés à la baisse du niveau du lac et, de son côté, le syndicat mixte a aménagé plusieurs sites en installant des bouées, des balises de fond pour permettre aux bateaux des touristes et des prestataires de demeurer proches des berges. 30 000 € ont été investis », précise le maire de Savines-le-Lac.

Source : Article de La Provence, « Tourisme : la montagne tire son épingle du jeu », 03/09/2019, www.laprovence.com

1. Nommez et localisez le type d'espace dont il est question dans le document.

2. Relevez, dans le document, trois activités touristiques qui justifient la phrase soulignée.

3. Identifiez plusieurs atouts qui rendent la montagne attractive l'été.

4. Choisissez un acteur du développement touristique évoqué dans le document et décrivez son action.

5. La montagne, l'été, est devenue un espace productif dont le rayonnement est important. Justifiez cette affirmation en vous appuyant sur le texte et sur vos connaissances.

 

Les clés du sujet

Comprendre le document

hge3_2106_06_00C_01

Répondre aux questions

 1. Le titre (qui indique « tourisme ») ainsi que la question 5 (qui mentionne un « espace productif ») doivent t'aider à trouver le type d'espace. Pour la localisation, le premier paragraphe et le titre du journal pourront t'aiguiller.

 2. Cherche trois exemples d'activités touristiques estivales.

 3. Qu'est-ce qui, dans le texte, rend la montagne plus attractive qu'ailleurs pendant l'été pour les touristes ? Si on te demande « plusieurs » atouts, essaie d'en citer au moins trois.

 4. Un acteur est une personne ou un groupe de personnes qui joue un rôle dans le développement touristique. Qui met en place les activités ?

 5. Veille à bien rester centré, dans ta réponse, sur les activités d'été (c'est le sujet), et non sur les sports d'hiver (c'est hors sujet).

1. L'article évoque les espaces productifs touristiques dans un environnement montagnard. Il s'agit en effet des Alpes du Sud, comme l'indique la mention de la station d'Embrun, de la Durance, ou encore le nom du journal : La Provence.

info +

L'article mentionne aussi des noms géographiques tels que le Dévoluy ou les Écrins, qui se trouvent à la limite entre les Alpes du Nord et du Sud.

2. La phrase soulignée dans le texte établit que la montagne n'est pas seulement consacrée au tourisme de sports d'hiver, notamment à l'incontournable ski, mais au contraire que le tourisme estival s'y développe avec « chaque année, de nouvelles activités ». Parmi ces nouvelles activités estivales, l'article cite :

gagne des points

Commence par préciser l'idée exprimée par la phrase soulignée, puis relève dans le texte les idées qui la justifient.

les activités liées au vélo : passage du Tour de France, cyclotourisme, Mountain trail, bike park et diverses compétitions (2e paragraphe) ;

des activités de loisirs culturels en pleine nature : escape game dans les Écrins, festival Zen Agritude ;

des activités d'eau vive, comme le rafting sur la Durance.

3. Pendant la saison estivale, les acteurs locaux s'efforcent en effet de valoriser différents atouts de leur environnement géographique :

un atout climatique : en raison de plus fréquents « épisodes de canicule », sans doute liés au réchauffement climatique, le climat montagnard, plus frais car en altitude, apparaît « plus supportable », avec des nuits « plus fraîches » ;

un atout environnemental : l'espace montagnard apparaît plus préservé que les espaces touristiques balnéaires, or « les gens sont à la recherche d'une connexion avec l'environnement », sans pour autant négliger l'aspect balnéaire, avec de nombreux plans d'eau, par exemple à Embrun ;

un atout humain : les vacanciers sont « en quête de produits locaux » et d'une certaine « authenticité », que la montagne peut davantage offrir, avec une population rurale et agricole préservée par rapport à un littoral azuréen ultra spécialisé dans le tourisme de masse.

4. L'article évoque le maire et le conseil municipal d'Embrun, petite station touristique des Alpes du Sud, sur la Durance. Le syndicat mixte, qui rassemble plusieurs communes (Embrun et Savines-le-Lac), a œuvré pour permettre aux prestataires de s'adapter « à la baisse de niveau du lac », en raison de la sécheresse, en installant des équipements pour un budget de 30 000 €, ce qui n'est pas rien pour de petites communes. Cette action permet de préserver la longévité du plan d'eau, donc l'attractivité touristique des communes concernées.

5. À partir des années 1960, la montagne, autrefois espace d'exode rural, a profité de l'or blanc avec le développement des sports d'hiver. Mais la saisonnalité de cette activité a toujours posé problème.

Pendant longtemps, les acteurs du tourisme montagnard se sont donc efforcés de développer des activités à contre-saison, d'étaler ainsi la saison touristique. Or, le contexte actuel vient relayer leurs efforts : la saison estivale est de loin la plus fréquentée, donc présente le meilleur potentiel touristique, et les espaces littoraux les plus proches du massif alpin – la Côte d'Azur – paraissent saturés. Le réchauffement climatique, bien qu'il touche également la montagne, multiplie les canicules qu'un climat d'altitude rend précisément plus supportables. La valeur touristique de la montagne a aussi augmenté avec le développement dans le public de valeurs liées à l'envi­ron­ne­ment, à la nature, à l'authenticité, valeurs plus facilement visibles dans les petites stations des Alpes du Sud qu'à Nice ou à Saint-Tropez !

gagne des points

Tu peux rappeler que, dans les Alpes, la température diminue d'un degré tous les 160 mètres d'altitude gagnés.

Les initiatives des acteurs locaux ont ainsi permis de valoriser la montagne à contre-saison, afin de faire vivre l'espace touristique et d'en favoriser le rayonnement, donc l'attractivité. Il faut s'adapter aux nouvelles attentes des clients, en particulier le désir de nature et d'authenticité qui sont au cœur de la réussite du tourisme vert. D'où la création d'activités de cyclotourisme, de festivals culturels, de loisirs proches de la nature, de rencontre avec les populations locales, par exemple à la ferme.

Il est même permis de se demander, au vu du recul des glaciers alpins et des difficultés d'enneigement croissantes chaque hiver, si la saison estivale ne deviendra pas dans quelques décennies la saison la plus profitable…

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner