Le vote, droit et devoir civique

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : L’engagement
Année : 2017 | Académie : Centres étrangers

40

hge3_1706_06_02C

Centres étrangers • Juin 2017

enseignement moral et civique • 10 points

Le vote, droit et devoir civique

document 1 Campagne pour l’inscription sur les listes électorales de la mairie de Besançon (2011)

hge3_1706_06_02C_01

© Ville de Besançon/DR

document 2 Témoignage sur le vote de Sophie, 21 ans, étudiante

« Je n’ai jamais voté mais je vais le faire aux municipales. J’ai acquis une maturité qui me permet de prendre conscience de ce qui se passe dans mon pays. Avant je ne me sentais pas concernée. »

« Certaines choses me préoccupent : la vie commence vraiment à devenir chère, des choses sont mises en place pour les jeunes mais on n’en voit pas vraiment le bout.

Je sais que ce n’est pas mon vote qui va changer la donne, mais je me dis qu’au moins j’aurai participé, et là je pourrai dire : “j’ai voté, je ne suis pas d’accord.” »

Agence France Presse, mars 2014.

1. Quel devoir du citoyen est abordé dans les deux documents ?

2. Donnez une raison pour laquelle la mairie de Besançon a organisé cette campagne.

3. Relevez un argument donné par Sophie (document 2) pour expliquer son nouvel intérêt pour la vie politique.

4. « Ça ne sert à rien d’aller voter ! » dit un élève. Quels arguments pouvez-vous avancer afin de le convaincre d’aller voter ? Développez votre argumentation en quelques lignes.

Les clés du sujet

Comprendre les documents

Le document 1 est une affiche publiée par la mairie de Besançon pour sensibiliser les jeunes à la nécessité de voter. L’affiche compare la carte d’électeur au téléphone portable, objet identitaire chez les jeunes, et montre leurs similitudes.

Le document 2 est le témoignage d’une étudiante de 21 ans, citée par l’AFP, qui montre l’intérêt du vote pour une jeune fille d’aujourd’hui.

Répondre aux questions

 2. 2012 a été une année d’élection présidentielle, puis législative.

 3. Relève l’argument général donné dans le premier paragraphe.

 4. Il est préférable de mettre ta réponse en situation, comme si tu répondais à ce camarade fictif. Commence par rappeler que le vote est un droit, mais aussi un devoir civique ; explique ensuite qu’il est le fruit d’une lutte historique ; montre enfin qu’il fait vivre la démocratie.

Corrigé

Corrigé

1. Le devoir du citoyen abordé dans les deux documents est celui de voter. C’est en même temps un droit et un devoir.

Gagne des points

Développe ta réponse sur le plan des principes (démocratie), avant de la contextualiser (2012).

2. La mairie de Besançon a organisé cette campagne de sensibilisation à la nécessité d’aller voter à l’attention des jeunes, parce que ces derniers ne font pas toujours la démarche de s’inscrire sur les listes électorales. Leur participation au vote est sollicitée, comme celle de l’ensemble des citoyens, pour faire vivre la démocratie. Cette campagne s’est déroulée à l’approche de l’année 2012, où se sont tenues les élections présidentielles puis législatives.

3. Sophie explique son nouvel intérêt pour la vie politique par l’acquisition d’une certaine « maturité », une prise de « conscience de ce qui se passe dans (son) pays ». Face aux problèmes du quotidien qu’elle rencontre, le vote lui permet de participer à la vie démocratique, de donner son avis en glissant un bulletin dans l’urne.

4. Tu dis que cela ne sert à rien d’aller voter, mais rappelle-toi que le vote est non seulement un droit attaché à ta personne de citoyen français (et européen), mais aussi un devoir civique. Évidemment, l’abstention n’est pas sanctionnée, mais il est dans notre intérêt à tous d’aller voter.

Gagne des points

Utilise le vocabulaire scientifique que tu as appris sur ce thème.

N’oublie pas que le droit de vote a été conquis par notre peuple, tout au long de son histoire : le suffrage universel n’a été obtenu qu’en 1848 pour les hommes. Les femmes ont dû attendre 1944, soit près d’un siècle après. Si nos ancêtres se sont battus pour obtenir ce droit, c’est afin de faire entendre leur voix et de pouvoir décider de leur avenir politique.

La France est une démocratie ; cela veut dire que le peuple est souverain. C’est par le vote que se manifeste cette souveraineté du peuple : il lui permet de choisir ceux qui vont gouverner le pays. Le vote est même le seul moyen d’expression entièrement légitime du peuple, précisément parce que tous les citoyens peuvent voter. Un taux d’abstention trop fort pourrait mettre en péril notre démocratie en laissant une porte ouverte à un régime qui ne correspondrait pas à l’intérêt général.