Lectures géoéconomique et géoenvironnementale du monde

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle L | Thème(s) : Des cartes pour comprendre le monde
Type : Etude critique de document(s) | Année : 2014 | Académie : Inédit
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Lectures géoéconomique et géoenvironnementale du monde
 
 

Des cartes pour comprendre le monde

hgeT_1400_00_59C

Géographie

30

CORRIGE

 

Sujet inédit

étude critique de document

> En quoi ce document permet-il d’approcher la complexité du monde actuel sur le plan géoéconomique et géoenvironnemental ? Quel regard critique peut-on porter sur ce document ?

Document

Les émissions de CO2 dans le monde en 2012 (en millions de tonnes)


 

Lire la consigne

  • Le sujet traite de la première partie du programme,  « Des cartes pour comprendre le monde ». Il restreint l’étude à deux dimensions : la dimension géoéconomique et la dimension géoenvironnementale. Vous devrez rendre compte de la complexité du monde, tout en proposant quelques lignes directrices qui permettront d’ordonner la lecture de ce monde complexe.
  • Il vous est spécifiquement demandé de procéder à une analyse critique du document, ce qui est à faire même quand la consigne ne le précise pas.

Analyser le document

  • Le document est ce qu’on appelle un cartogramme, c’est-à-dire une carte thématique où la variable représentée (ici, les émissions de CO2 par pays en 2012) remplace la surface des territoires. Par souci de clarté, les pays ont été coloriés par grands ensembles régionaux.
  • Ce document est relativement complexe :
  • dans la forme : l’unité est le million de tonnes, ce qui signifie que 9 621 (Chine) signifie 9 621 millions de tonnes de CO2 émises, ou encore 9,621 milliards de tonnes. Attention à ne pas mélanger les unités ! Les pays qui émettent plus de 200 Mt de CO2 comportent leur rang mondial entre parenthèses 
  • dans le fond : les émissions de CO2 rendent compte d’une lecture géoenvironnementale du monde, mais ces émissions sont fonction de la création de richesse des pays et illustrent une lecture géoéconomique. Il faut donc croiser ces deux lectures pour analyser correctement ce cartogramme.

Définir les axes de l’étude

  • Cette carte invite à une typologie qui ne dissociera pas lecture géoéconomique et lecture géoenvironnementale. Autrement dit : qu’est-ce que le document révèle de l’organisation de l’espace mondial ? On pourra relier les deux problématiques : en quoi la création de richesses est-elle productrice de CO2?
  • Un premier axe présentera donc les grands équilibres géoenvironnementaux du monde. Une deuxième partie fera une lecture géoéconomique, plus complexe. Une troisième partie pourra montrer les limites du document et de la corrélation à laquelle il invite.

Pour lire la suite :