Annale corrigée Dissertation

Les acteurs de la politique environnementale aux États-Unis

Dissertation

Les acteurs de la politique environnementale aux États-Unis

2 heures

10 points

Intérêt du sujet • La question environnementale est au cœur de l'actualité. Ceci pose donc la question des compétences et des responsabilités des différents acteurs impliqués.

 

Les acteurs de la politique environnementale aux États-Unis (depuis le xixe siècle).

 

Les clés du sujet

Analyser le sujet

hggspT_2000_00_11C_01

Dégager la problématique

Le sujet vous invite à définir quels sont les différents acteurs qui interviennent dans la conception et l'application des mesures prises aux États-Unis en faveur de l'environnement.

Vous pouvez donc en déduire la problématique suivante : Comment la politique environnementale est-elle définie et appliquée aux États-Unis ?

Construire le plan

Au regard du sujet, un plan typologique s'impose.

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : I. Le rôle de l'État fédéral; Quels types d'actions mène l'État fédéral en matière d'environnement ?; Ligne 2 : II. Le rôle des États fédérés; Comment les États fédérés relaient-ils l'action du pouvoir central ?; Ligne 3 : III. Le rôle des acteurs privés; Sous quelles formes les différents acteurs privés interviennent-ils dans les questions environnementales ?;

Les titres et les indications entre crochets ne doivent pas figurer sur la copie.

Introduction

[Accroche] Les questions environnementales sont désormais au cœur du débat public. [Analyse du sujet] Appartenant au cercle des principaux pollueurs de la planète, les États-Unis pâtissent d'une image généralement négative en matière d'écologie. Pourtant, parfois dès le xixe siècle, divers acteurs y ont développé une ambitieuse politique de protection et de mise en valeur de l'environnement. [Problématique] Comment la politique environnementale est-elle définie et appliquée aux États-Unis ? [Annonce du plan] C'est à cette question que nous allons tenter de répondre en analysant successivement les formes d'action environnementale de trois acteurs essentiels : l'État fédéral [I], les États fédérés [II] et les acteurs privés [III].

Le secret de fabrication

Dans votre réflexion préalable sur le sujet, vous aurez pris soin de vous interroger sur les différents sens des notions d'« acteur » et de « politique environnementale ». Vous aurez identifié les acteurs et les diverses formes d'action.

I. L'action de l'État fédéral

1. La politique environnementale : une préoccupation ancienne

C'est une loi fédérale qui crée, en 1872, le parc de Yellowstone, premier parc naturel de l'histoire. Influencés par le transcendantalisme, nombre de personnalités politiques états-uniennes voient dans la Wilderness un environnement digne d'être protégé.

Si l'action de l'État fédéral en matière d'environnement est précoce, elle n'en demeure pas moins soumise à des injonctions apparemment contradictoires. La préservation, incarnée par John Muir, s'oppose à la notion de conservation, dont le héraut est Gifford Pinchot.

2. L'État fédéral et la fixation d'un cadre légal

Le cadre général de protection ou d'exploitation de l'environnement est fixé par des lois fédérales ; c'est le cas de la loi Littoral de 1972.

conseil

Chacun de vos paragraphes doit d'abord énoncer une idée, puis la ­démontrer à l'aide d'un ou de deux exemples convenablement choisis.

L'investissement de l'État fédéral varie cependant selon les présidents en exercice. Si les chefs d'État états-uniens se montrent en général réticents à l'égard des accords internationaux contraignants, leur politique intérieure varie considérablement. Ainsi Donald Trump, fort réceptif aux intérêts des FTN pétrolières, a autorisé des forages dans des zones protégées comme l'Alaska.

[Transition] Après avoir vu le rôle de l'État fédéral dans la politique environnementale, nous allons maintenant envisager celui des États fédérés.

II. L'action environnementale des États fédérés

1. Appliquer la législation fédérale

Les États-Unis sont un État fédéral : il appartient donc à chaque État fédéré d'appliquer et éventuellement d'adapter sur son territoire la législation fédérale. Par exemple, la Californie a immédiatement appliqué les dispositions de la loi Littoral.

À l'inverse, certains États, faute de volonté politique ou de moyens financiers, se montrent peu soucieux d'appliquer la législation environnementale. Le Montana, État pauvre et anciennement minier aux sols très dégradés, a du mal à faire appliquer le principe du pollueur-payeur à des entreprises qui devraient supporter le coût financier de la dépollution.

2. Dépasser l'action de l'État fédéral

La législation environnementale de certains États peut aller plus loin que celle de l'État fédéral. Lorsqu'il était gouverneur de Californie (2003-2011), Arnold Schwarzenegger a mis en place une importante législation anti-pollution afin de conformer la Californie au protocole de Kyoto, que le président George W. Bush refusait d'appliquer.

Après la décision de Donald Trump de sortir de l'accord de Paris signé lors de la COP 21 (2015), les gouverneurs de plusieurs États ont annoncé leur volonté d'appliquer l'accord en dépit de l'État fédéral.

[Transition] Le rôle des États fédérés est donc essentiel en matière de politique environnementale, mais interviennent aussi des acteurs privés.

III. Les initiatives privées

1. Des acteurs multiples

À côté des acteurs publics, la société états-unienne comporte nombre d'acteurs privés : grandes entreprises, ONG, citoyens.

à noter

Aux États-Unis, les ONG environnementales les plus connues sont le Sierra Club et le National Resources Defense Council (NRDC).

Les grandes entreprises états-uniennes sont régulièrement accusées par des ONG environnementales de pratiques écologiques contestables. C'est le cas de Coca-Cola, qui produit la moitié du plastique utilisé par l'industrie mondiale.

2. Un rôle essentiel

Des biologistes, comme Jared Diamond, considèrent que la politique environnementale ne peut se faire contre l'économie et qu'il convient donc de responsabiliser les grandes entreprises.

Les citoyens peuvent également contribuer à la protection de l'environnement notamment à travers des actions locales. Ainsi, dans le Dakota du Nord, des collectifs d'Amérindiens et d'agriculteurs se sont constitués pour lutter contre la pollution des eaux engendrée par l'exploitation des huiles de schiste.

Conclusion

[Réponse à la problématique] État fédéral, États fédérés, entreprises, ONG, citoyens : les acteurs de la politique environnementale aux États-Unis sont multiples. Mais, si la préoccupation environnementale y est ancienne, force est de constater que la logique préservationniste s'efface le plus souvent devant celle de l'exploitation économique. [Ouverture] Pourtant, la situation d'urgence écologique globale de la planète semble devoir imposer une nouvelle vision de l'environnement et de la nécessité de sa protection.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner