Les anomalies de la méiose

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : L'épreuve orale
Type : Sujet d'oral | Année : 2012 | Académie : Inédit
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Les anomalies de la méiose

Génétique et évolution

Corrigé

48

Sujets d’oral

svtT_1200_00_37C

Sujet d’oral n° 1

Génétique et évolution

Ce sujet ne représente que l’une des deux questions qui peuvent vous être posées lors de l’épreuve orale de contrôle.

Exploitation d’un document

> Dégagez de l’étude du document les informations qui permettent d’expliquer l’origine des gamètes anormaux dans les méioses A et B.

Document

Schéma de la garniture chromosomique des cellules


Question complémentaire

Voici une autre question que l’examinateur pourrait vous poser lors de l’entretien.

> Quelles sont les conséquences possibles de ces anomalies de la méiose sur les caryotypes des descendants ?

Corrigé

Exploitation d’un document

Introduction

La méiose, qui a lieu lors de la formation des gamètes chez les mammifères, comprend deux divisions successives. Elle aboutit, à partir d’une cellule à 2n chromosomes, à la formation de quatre cellules à n chromosomes possédant chacune un seul exemplaire de chaque paire de chromosomes. Dans certains cas, la méiose conduit à des gamètes n’ayant pas ces caractéristiques et donc anormaux. Nous allons rechercher les anomalies des méioses A et B qui conduisent aux gamètes anormaux indiqués dans le document.

Développement


Saisie de données


Déduction, interprétation


Méiose A

Deux des gamètes obtenus possèdent trois chromosomes (dont deux homologues) et les deux autres un seul chromosome.


Puisque 2n= 4, les gamètes issus de la méiose devraient posséder chacun 2 chromosomes : deux gamètes ont un chromosome en trop et, les deux autres, un chromosome en moins.


En anaphase I, les deux chromosomes d’une même paire migrent ensemble vers le même pôle de la cellule.


Normalement, en anaphase I, les chromosomes homologues formés de deux chromatides se séparent et migrent vers les pôles opposés de la cellule. Le comportement d’une des paires de chromosomes est donc anormal.


L’une des deux cellules obtenues à la fin de la première division possède un chromosome dédoublé et, l’autre, trois chromosomes dédoublés.


Chacune des deux cellules devrait posséder deux chromosomes non homologues dédoublés.


À la deuxième division, il y a séparation des chromatides de chaque chromosome.


La deuxième division a été normale.