Les barrières à l’entrée

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Stratégies d'entreprises et politique de concurrence dans une économie globalisée
Type : Sujet de spécialité | Année : 2014 | Académie : France métropolitaine
&nbsp
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
&nbsp
Les barrières à l&rsquo entrée
&nbsp
&nbsp

Question de spécialité &bull Économie approfondie

sesT_1406_07_05C

Sujet complet

6

CORRIGE

&nbsp

France métropolitaine &bull Juin 2014

économie approfondie &bull 20 points

&gt  Les barrières à l&rsquo entrée résultent-elles toujours de stratégies d&rsquo entreprises ? (Sujet B)

DOCUMENT 1

&nbsp

Le premier obstacle à l&rsquo entrée dans une activité est le niveau des investissements requis. Si le &laquo  ticket d&rsquo entrée &raquo est particulièrement onéreux, il élève une barrière majeure à l&rsquo entrée pour les acteurs à faible surface financière. Par exemple, les investissements dans les unités de fabrication d&rsquo écrans plats sont très élevés (environ 2 milliards de dollars pour une usine), ce qui constitue une barrière d&rsquo entrée importante [&hellip ].

Dans le domaine bancaire, le capital d&rsquo une banque est la seule protection contre les pertes et les défauts de paiement susceptibles de survenir. Les autorités de tutelle1 définissent donc un niveau minimal de capital à respecter pour opérer dans l&rsquo industrie bancaire. Ce seuil est défini selon des normes simples et universelles. [&hellip ]

Ce raisonnement laisse supposer que l&rsquo entrée dans une industrie donnée sera plus aisée pour un grand groupe que pour une start-up. Ceci est vrai pour une activité déjà existante et fortement structurée.

Laurence Lehman-Ortega, Frédéric Leroy, Bernard Garette,

Pierre Dussauge, Rodolphe Durand, Strategor, 2013.

1. Autorités de tutelle : administrations nationales et internationales qui encadrent l&rsquo activité des banques commerciales.

DOCUMENT 2

Demandes de brevets auprès de l&rsquo Office européen des brevets selon le domaine technique et évolution par rapport à 2011

&nbsp

Domaine technique

Nombre de demandes de brevets en 2012

Nombre moyen de demandes de brevets par demandeur en 2012

Variation du nombre de brevets de 2011 à 2012 (en %)

Technologies médicales

10 412

3,05

1,6 %

Machines, appareils et énergies électriques

9 799

4,39

11,4 %

Communication numérique

9 592

11,90

20,4 %

Technologies informatiques

8 288

4,58

3,3 %

Transport

6 633

4,07

7,2 %

Mesure

6 428

3,03

1,9 %

Chimie organique fine

6 002

4,32

&ndash 6,9 %

Moteurs, pompes, turbines

5 668

4,67

20,0 %

Produits pharmaceutiques

5 364

2,42

&ndash 0,2 %

Biotechnologies

5 309

2,84

&ndash 4,3 %

&nbsp

Source : Office européen des brevets, 2013.

Définir les mots clés

Les barrières à l&rsquo entrée sont des obstacles que peut connaître une entreprise pour pénétrer sur un marché. Elles peuvent être naturelles ou artificielles. Dans ce dernier cas, elles s&rsquo inscrivent dans une stratégie concurrentielle des entreprises.

Comprendre le document

  • Le document 1 porte sur l&rsquo existence de barrières à l&rsquo entrée des activités pouvant nécessiter de lourds investissements. Ainsi, seules les entreprises disposant d&rsquo importantes ressources financières peuvent accéder au marché concerné. Mais ces barrières naturelles trouvent également leur origine dans la réglementation de l&rsquo activité comme c&rsquo est le cas pour l&rsquo activité bancaire.
  • Le document 2 mesure le nombre de brevets en Europe en 2012 et son évolution par rapport à 2011. On constate que la plus forte augmentation concerne l&rsquo activité &laquo  moteurs, pompes, turbines &raquo alors que les &laquo  biotechnologies &raquo connaissent une baisse conséquente entre 2011 et 2012.

Structurer sa réponse

Après avoir étudié les barrières à l&rsquo entrée résultant des stratégies d&rsquo entreprises, les barrières naturelles seront développées dans une seconde partie.