Annale corrigée

Les bases du nouvel ordre international

Un nouvel ordre mondial

Les bases du nouvel ordre international

question problématisée

1 heure

10 points

Intérêt du sujet • Après leur victoire, les États-Unis et l'URSS deviennent les puissances dominantes. Malgré la naissance de l'ONU, elles structurent le monde en deux blocs et tentent d'imposer leur modèle de société.

 

Quelles sont les bases du nouvel ordre international au lendemain de la Seconde Guerre mondiale ?

 

Les clés du sujet

Analyser le sujet

hgeT_2100_00_03C_01

Dégager les enjeux du sujet

Le sujet porte sur « l'ordre international » issu de la guerre. Montrez ce qu'il a de « nouveau ». La présence du mot « base » invite cenpendant à présenter l'organisation du monde et non l'histoire de sa mise en place.

L'étude des bases sans autre précision oblige à aborder tous les domaines : juridique, économique, militaire, politique, idéologique, voire culturel. L'importance de l'ordre bipolaire Est-Ouest ne doit pas vous conduire à ignorer les bases d'une différenciation Nord-Sud.

Organiser la réponse

Le sujet ne portant pas sur la mise en place du nouvel ordre, le respect de la chronologie n'est pas prioritaire. Optez pour un plan analytique en regroupant les domaines d'organisation par thème. Évitez le plan par bloc qui ne mettrait pas en évidence les relations entre eux.

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : I. Traumatismes et bipolarisation idéologique; Quels traumatismes ont marqué les peuples ? Que signifie « l'équilibre de la terreur » ?Sur quoi repose la bipolarisation idéologique ? Présentez le caractère principal de chaque modèle.Quelle différence les rend incompatibles ?; Ligne 2 : II. Un nouvel ordre international; Quelle organisation internationale est créée ? Quel est son but ? Quels principes et droits adopte-t-elle ?Qu'est-ce que le multilatéralisme ? En quoi le droit de veto au Conseil de sécurité le met-il à mal ?Présentez le système de Bretton Woods. En quoi est-il inégalitaire ? Comment réagit l'URSS ?; Ligne 3 : III. La bipolarisation politique et militaire; Pourquoi l'année 1947 est-elle importante ? Quelle crise s'ensuit-elle ?Sur quelle organisation militaire se fonde le bloc de l'Ouest ? Comment réagit l'URSS ?Que se passe-t-il dans les colonies ? En quoi l'apparition de nouveaux États est-elle un enjeu ?;

Les titres et les indications entre crochets ne doivent pas figurer sur la copie.

Introduction

[Accroche] En 1945, les États-Unis et l'URSS sortent vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale. Le monde s'en trouve alors bouleversé. [Problématique] Sur quelles bases s'organise-t-il ? [Annonce du plan] Après avoir évalué l'état des esprits et les modèles de réorganisation possibles [I], nous présenterons le nouvel ordre mis en place [II] puis comment il redessine le monde sur les plans politique et militaire [III].

I. Traumatismes et bipolarisation idéologique

1. Les traumatismes issus de la guerre

La guerre mondiale provoque deux grands traumatismes : Auschwitz (crime contre l'humanité) et Hiroshima (capacité autodestructrice de l'homme).

Les peuples rêvent d'un ordre mondial pacifié ; mais le déséquilibre nucléaire en faveur des États-Unis suscite craintes et méfiances.

à noter

En 1945, seuls les États-Unis maîtrisent l'arme nucléaire. L'URSS y parvient en 1949, le Royaume-Uni en 1952, la France en 1960.

2. Deux idéologies incompatibles

La guerre voit le triomphe des démocraties sur les régimes totalitaires de type fasciste.

Cependant, les démocraties libérales (à l'ouest) et populaires (à l'est) proposent des modèles opposés : multipartisme contre modèle à parti unique ; économie de marché contre ­économie dirigée.

Auréolée de sa victoire, l'URSS étend son influence et le communisme se répand dans le monde.

[Transition] Après la guerre, le désir de paix anime les peuples. Quels effets a-t-il sur le nouvel ordre mondial ?

Le conseil de méthode

Les transitions servent de fil conducteur pour rappeler la question à laquelle vous répondez. Tout en restant brèves, elles doivent conclure la partie et introduire la suivante. Pour cela, reprenez les termes du sujet pour proposer un début de réponse (« le désir de paix anime les peuples ») et pour annoncer la partie qui suit (« quels effets sur le nouvel ordre mondial ? »).

II. Un nouvel ordre international

1. L'Organisation des Nations unies

Le désir de paix suscite la mise en place d'une organisation capable de la préserver. La conférence de San Francisco (1945) fonde l'Organisation des Nations unies.

Une assemblée réunit les représentants des États membres. Le multilatéralisme et le respect des droits de l'homme (1948) s'imposent.

mot clé

En relations internationales, le multilatéralisme est la coopération de plusieurs États en vue d'instaurer des règles communes.

2. L'inégalité entre les peuples

La solidarité incite les plus riches à aider les plus pauvres. Les commissions économiques pour l'Asie (1947) et l'Amérique latine (1948) favorisent la coopération entre les puissances et les jeunes nations indépendantes.

Le Conseil de sécurité doit préserver la paix. Sur 11 membres, cinq siègent en permanence. Ils disposent d'un droit de veto qui leur assure un avantage.

3. Un nouveau désordre économique

Les accords de Bretton Woods (1944) créent un système financier qui favorise les échanges. Cependant, ce modèle repose sur le dollar et avantage les États-Unis.

Les Soviétiques dénoncent ce système. La bipolarisation économique fractionne le monde en deux camps.

[Transition] L'espoir d'un monde de paix ne résiste pas aux intérêts des deux Grands. Comment les divergences se traduisent-elles sur les plans politique et militaire ?

III. La bipolarisation politique et militaire

1. La rupture de 1947

Staline craint que les États-Unis profitent de leur monopole atomique pour imposer leur modèle.

Les méfiances réciproques créent des tensions. En 1947, les deux Grands rompent toutes relations.

2. La bipolarisation militaire

La guerre menace d'enflammer le monde lors de la crise de Berlin (1948). La rupture s'accentue avec la mise en place du « rideau de fer ».

mot clé

Le « rideau de fer » est le nom donné par Winston Churchill (1946) à la frontière devenue infranchis­sable entre les pays du bloc de l'Est et ceux du bloc de l'Ouest.

Les États-Unis créent une organisation militaire avec leurs alliés : l'Otan (1949). Moscou réplique par le pacte de Varsovie (1955).

3. Les colonies, nouvel enjeu

La guerre a favorisé l'accès à l'indépendance de nombreux pays en Asie (1943-1945). Les deux blocs s'efforcent de séduire les nouveaux États.

Les guerres de Corée et d'Indochine sont l'occasion d'affrontements Est-Ouest. Les Soviétiques aident les peuples qui se réclament du communisme.

La guerre civile reprend en Chine. Chaque camp est soutenu par l'un des Grands qui veut y établir son influence.

Conclusion

[Réponse à la problématique] Les traumatismes de la guerre suscitent un important désir de paix ; mais les intérêts des deux Grands créent un ordre mondial aussi déséquilibré que l'ancien et de nouvelles tensions apparaissent. [Ouverture] Comment éviter que la guerre froide devienne chaude ?

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner