Les couleurs du pelage des chats « tortie »

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Génétique et évolution
Type : Restitution des connaissances | Année : 2017 | Académie : Inédit


QCM no 3 • FESIC 2017

Brassage génétique et diversité génétique

Les couleurs du pelage des chats « tortie »

svtT_1705_00_00C_01

Ph © Seregraff/Shutterstock

Le pelage des chats possède deux types de pigments : l’eumélanine, qui donne une couleur noire, et la phéomélanine, qui donne une couleur rousse. Les chats « tortie » ont un pelage noir et roux. Ils expriment ces deux pigments.

Ces deux pigments sont codés par deux allèles d’un gène porté par le chromosome X. Lorsque l’on croise une femelle « tortie » avec un mâle noir, on obtient 25 % de femelles noires, 25 % de femelles « tortie », 25 % de mâles noirs, et 25 % de mâles roux.

Dans de rares cas, on observe un mâle « tortie » dans la descendance.

Répondez par vrai ou faux.

a) Les allèles codant pour l’eumélanine et la phéomélanine sont codominants.

b) Le croisement permet de mettre en évidence un brassage inter­chromosomique.

c) En absence d’anomalies, seules les femelles peuvent être « tortie ».

d) Le chat mâle « tortie » est issu de la fécondation d’un gamète anormal présentant un X surnuméraire par un gamète normal.