Les crises de Berlin (1948-1989)

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Le monde depuis 1945
Année : 2016 | Académie : Inédit


Sujet inédit

maîtriser les différents langages • 20 points

Les crises de Berlin (1948-1989)

▶ 1. Sous la forme d’un développement construit d’une vingtaine de lignes, définissez la guerre froide, puis décrivez-la à travers les crises qui se déroulent à Berlin entre 1948 et 1989.

▶ 2. Complétez la frise ci-dessous. Précisez les événements déjà placés sur la frise en complétant les textes. Ajouter les événements suivants, en les plaçant correctement sur la frise : crise de Cuba ; chute du mur de Berlin.

hge3_1600_00_05C_01

Les clés du sujet

 1. En introduction, donne la définition de la guerre froide, comme demandé dans l’énoncé. Tu peux ainsi amener ton développement, en annonçant que tu vas illustrer celui-ci par la présentation des crises de Berlin.

Rédige un paragraphe par crise. Raconte les événements dans l’ordre chronologique. Précise les dates. Montre qu’elles correspondent aux temps forts de la guerre froide. Efforce-toi aussi de montrer que chaque situation racontée illustre la définition que tu as donnée en introduction.

Pour conclure, explique pourquoi il t’a été demandé de décrire ces crises après avoir défini la guerre froide.

Corrigé

Corrigé

Conseil

En histoire, quand tu dois « décrire » ou « raconter » une situation étalée dans le temps, appuie-toi sur la chronologie.

▶ 1. La guerre froide désigne le conflit qui opposa deux blocs de pays : l’Ouest capitaliste libéral et l’Est communiste. Le conflit est dit « froid », parce que les deux principaux adversaires (les États-Unis et l’URSS) ne s’affrontèrent pas directement dans le cadre de conflits armés. Leur affrontement se déroula souvent sur le territoire d’autres pays, comme à Berlin.

Info +

La guerre entre les deux Corée et celle entre les deux Vietnam sont d’autres cas d’affrontement entre les deux Grands.

En 1948, Staline veut chasser les occidentaux de Berlin. Il organise un blocus de la ville. Plutôt que de forcer le passage pour approvisionner les Berlinois, les Américains organisent un pont aérien : ils apportent tout le nécessaire à la population par avions. En 1949, Staline abandonne le blocus sans être parvenu à ses fins.

En 1961, afin d’empêcher les Allemands de l’Est de quitter la RDA pour se rendre à l’Ouest – migration qui dépeuplait le pays et en donnait une très mauvaise image –, les dirigeants est-allemands soutenus par les Soviétiques décident de construire un mur qui isole Berlin Ouest. Ce mur est dénoncé par les Occidentaux.

En 1963, le président américain Kennedy se rend à Berlin pour exprimer sa solidarité avec les Berlinois. « Ich bin ein Berliner », leur dit-il. Mais ce soutien ne change rien au sort des Allemands de l’Est. Il faut attendre novembre 1989 et l’affaiblissement du bloc de l’Est pour voir tomber ce mur et se réunifier la ville, puis le pays tout entier (1990).

Les crises qui ont touché Berlin de 1948 à 1989 sont typiques des conflits de la guerre froide.

▶ 2.

hge3_1600_00_05C_02