Les dépenses d’éducation en France

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Justice sociale et inégalités
Type : Étude d'un document | Année : 2014 | Académie : Amérique du Nord
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Les dépenses d’éducation en France
 
 

Justice sociale et inégalités

sesT_1405_02_00C

Ens. spécifique

38

CORRIGE

 

Amérique du Nord • Mai 2014

étude d’un document • 4 points

> Vous présenterez le document puis vous décrirez les évolutions qu’il met en évidence.

Document

Évolution de la dépense intérieure d’éducation1 (DIE) en milliards d’euros et de sa part en pourcentage dans le PIB (1980-2012) en France


 

Source : Ministère de l’Éducation nationale, 2013.

1. La dépense intérieure d’éducation représente toutes les dépenses effectuées par l’ensemble des agents économiques, administrations publiques centrales et locales, entreprises et ménages, pour les activités d’éducation.

Définir les mots clés

Le sujet porte sur l’évolution de la dépense intérieure d’éducation (DIE) en France. Cet indicateur statistique additionne les dépenses réalisées sur le territoire national par l’ensemble des agents économiques pour les activités d’éducation : enseignement scolaire et extra-scolaire, hébergement-restauration, transports, fournitures…

Comprendre le document

Il s’agit d’un graphique à double échelle.

  • Un diagramme en bâtons qui représente l’évolution de la DIE exprimée en pourcentage du PIB se lit sur l’axe des ordonnées de gauche.
  • Une courbe représentant l’évolution de la DIE en milliards d’euros se lit sur l’axe des ordonnées de droite. Les données en milliards d’euros sont exprimées « aux prix de 2012 » ou encore « en volume », c’est-à-dire corrigées de l’évolution des prix.

Structurer sa réponse

Après avoir présenté le document dans un premier temps, il s’agit de montrer les évolutions qu’il permet d’observer, en distinguant les évolutions absolues de la die (en milliards d’euros) et les évolutions relatives au PIB.

Corrigé

Introduction

Le document statistique qui nous est proposé est un graphique présentant l’évolution des dépenses pour les activités d’éducation effectuées par l’ensemble des agents économiques sur le territoire français entre 1980 et 2012. Les données ont été produites par le ministère de l’Éducation nationale. Il s’agit d’une part de données exprimées en milliards d’euros au prix de 2012, c’est-à-dire corrigées de l’évolution des prix, qui se lisent sur l’axe des ordonnées de droite ; d’autre part de données calculées en proportion du PIB et exprimées en pourcentage, qui se lisent sur l’axe des ordonnées de gauche.

Développement

  • La dépense intérieure d’éducation a globalement progressé en France depuis 1980, passant d’un peu plus de 75 milliards d’euros en 1980 à 140 milliards d’euros (à prix constants de 2012), soit un quasi doublement. Cette croissance n’est pas absolument régulière puisqu’elle s’accélère au début des années 1990 pour ralentir ensuite et se stabiliser à partir de la fin des années 2000.
  • Si on met cette évolution en relation avec celle du PIB, les constats sont assez différents. Globalement la part de la DIE dans le PIB a légèrement progressé, passant de 6,4 % du PIB en 1980 à près de 7 % en 2012. Cette relative stabilité masque des évolutions tranchées au sein de la période, marquée par une succession de phases de hausse et de baisse. On peut citer à titre d’exemple la période 1990-1995, marquée par une hausse de la part de la DIE dans le PIB de plus d’1 point de pourcentage, suivie d’une baisse à peu près équivalente de 2000 à 2005.

Conclusion

La dépense intérieure française en matière d’éducation a globalement augmenté entre 1980 et 2012, avec des rythmes d’augmentation qui peuvent varier au cours de la période. En revanche, la part de ces dépenses dans le PIB est restée stable et inférieure à 7 %, après avoir culminé à près de 7,5 % au milieu des années 1990.