Annale corrigée Etude d'un document

Les dépenses d'éducation en France

Étude de document

Les dépenses d'éducation en France

1 heure

6 points

Intérêt du sujet • L'effort pour assurer un accès à tous à l'École se mesure en partie quantitativement grâce aux dépenses consenties par un pays pour scolariser sa population.

 

DocumentDépense (en euros) par élève en France (1980-2015)

sesT_2000_00_06C_01

Source : Insee, 2016.

Note : « premier degré » correspond à l'école primaire et « second degré » au collège et au lycée.

1. Pour le second degré, calculez une variation entre 1980 et 2015.

2. Faites le lien entre l'évolution des dépenses par élève entre 1980 et 2015 et la massification scolaire dans l'accès au baccalauréat.

 

Les clés du sujet

Définir le mot clé

La massification scolaire, c'est-à-dire l'augmentation des taux de scolarisation et d'accès aux diplômes, permet la réussite au baccalauréat pour un grand nombre d'élèves.

Comprendre le document

Menez une comparaison entre 1980 et 2015 et étudiez la courbe du second degré. Vous pouvez aussi établir des comparaisons avec les autres courbes du graphique.

Structurer la réponse à la seconde question

Prouvez que les dépenses ont augmenté dans le second degré et qu'elles sont importantes par rapport aux autres dépenses.

Conclure que l'importance des dépenses par élève reflète l'intérêt porté à la réussite de chacun.

1. Pour le second degré, entre 1980 et 2015, la variation absolue a été de :

9 700 – 5 850 = 3 850 euros 2015.

Le taux de variation associé est :

(3 850 / 5 850) × 100 = 66 %.

2. Les titres de parties ne doivent pas figurer sur votre copie.

Introduction

Ce document de l'Insee a été publié en 2016 et présente les dépenses d'éducation en France de 1980 à 2015 en fonction du niveau de scolarisation.

Développement

Ce graphique de l'Insee compare dans le temps les dépenses par élève en fonction du niveau de scolarisation. Quel que soit ce dernier, elles augmentent globalement et leur hiérarchie reste la même. Ainsi, les dépenses sont toujours les plus fortes pour le supérieur alors qu'elles demeurent toujours les plus faibles pour le premier degré.

On constate une forte augmentation des dépenses par élève dans le second degré, d'environ 66 % entre 1980 et 2015, avec une accélération vers la fin des années 1980 qui s'est poursuivie jusqu'en 2010. Avec 9 700 euros par élève en 2015, c'est la deuxième plus forte dépense d'éducation, après celle à destination de l'enseignement supérieur pour lequel la France consacre 11 680 euros par élève. Quant aux dépenses pour le premier degré, elles sont presque deux fois inférieures.

conseil

Utilisez le résultat du calcul de taux de variation obtenu à la question 1.

Cette analyse prouve que la France organise la démocratisation scolaire et investit des sommes conséquentes dans cet objectif, ce qui explique en partie l'augmentation du taux de réussite au baccalauréat sur la même période.

Conclusion

La France augmente ses dépenses chaque année pour tous les élèves afin d'assurer au plus grand nombre un accès égal aux différents diplômes.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner