Les difficultés d’une gouvernance économique mondiale

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Gouverner à l'échelle mondiale : une gouvernance économique depuis 1975
Type : Analyse de document | Année : 2014 | Académie : Inédit
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Les difficultés d’une gouvernance économique mondiale
 
 

L’échelle mondiale

hgeT_1400_00_13C

Histoire

19

CORRIGE

 

Sujet inédit

analyse de document

> Analysez ce document pour mettre en évidence les difficultés d’une gouvernance économique mondiale pilotée par le G20.

Document

G20 ou G0 ?

Nous ne sommes pas à l’ère du G20. Au cours des derniers mois, le groupe élargi des premières puissances économiques qui, espérait-on, interpréterait un harmonieux « concert des nations », a fait entendre une cacophonie de voix discordantes, car, l’urgence de la crise financière s’étant estompée, la diversité des valeurs politiques et économiques animant les membres du G20 s’est réaffirmée. Un G2 &ndash  un tandem États-Unis-Chine &ndash n’est pas non plus une solution viable pour répondre aux problèmes internationaux les plus urgents, car Pékin n’a aucun intérêt à accepter les obligations dont s’accompagne le leadership mondial. Et un G3, réunissant les États-Unis, l’Europe et le Japon prêts à porter secours, n’est pas non plus option plausible.

Aujourd’hui, les États-Unis n’ont plus les moyens de rester le premier fournisseur de biens publics mondiaux. L’Europe est accaparée pour le moment par le sauvetage de la zone euro. Le Japon est de même embourbé dans des problèmes politiques et économiques internes complexes. Aucune de ces puissances n’a le temps, les ressources ou le soutien politique interne nécessaires pour assumer à son tour ce rôle difficile de leader. Parallèlement, aucune réponse crédible ne peut être apportée aux problèmes internationaux sans la participation directe des puissances émergentes comme le Brésil, la Chine et l’Inde. Or, ces pays sont beaucoup trop polarisés sur leur propre développement pour accepter volontiers la lourde charge que constitue la prise de nouvelles responsabilités sur la scène internationale.

Nous sommes entrés dans l’ère du G0, un monde où aucun pays ou bloc de pays n’a à lui seul le poids politique et économique &ndash  ou la volonté &ndash nécessaire pour piloter un véritable plan d’action international. Cela se traduira par une multiplication des conflits sur la scène internationale autour de questions d’une importance vitale, comme la coordination internationale des politiques macroéconomiques, la réforme de la réglementation du secteur financier, la politique commerciale et le changement climatique.

Ian Bremmer et Nouriel Roubini, Problèmes économiques, 27 avril 2011, traduit de l’anglais « A G-Zero World », reprinted by permission of Foreign Affairs (March/April 2011), &copy  2011 by the council on Foreign Relations, Inc. www.ForeignAffairs.com.

  • La consigne vous invite à réfléchir sur la notion de gouvernance économique mondiale à travers le rôle du G20, regroupement des États les plus riches du monde, et les difficultés qu’il rencontre. Il sera donc question du fonctionnement des relations internationales et de l’instauration de règles économiques communes.
  • Votre problématique doit mettre en évidence les difficultés du G20 à assumer son rôle de coordonnateur d’une véritable coopération économique mondiale.
  • Pour mener votre analyse, vous pouvez adopter un plan analytique, en suivant la logique du texte. Dans un premier temps, vous présenterez les raisons de ces difficultés  dans un second temps, leurs manifestations et leurs conséquences prévisibles.