Les espaces et les dynamiques des villes françaises

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Dynamiques territoriales de la France contemporaine
Type : Maîtriser différents langages pour raisonner et se repérer | Année : 2016 | Académie : Sujet zéro

Dynamiques territoriales de la France contemporaine

hge3_1600_14_00C

Géographie

28

Sujet zéro

maîtriser les différents langages • 20 points

Les espaces et les dynamiques des villes françaises

▶ 1. Sous la forme d’un développement construit d’une vingtaine de lignes et en vous appuyant sur un ou des exemples d’aires urbaines étudiés en classe, décrivez les espaces et les dynamiques des villes françaises.

▶ 2. Localisez et nommez sur le fond de carte ci-dessous Paris et quatre aires urbaines de votre choix.

Les principales aires urbaines de la France métropolitaine

fra3_1600_14_00C_01

Les Clés du sujet

 1. Le développement construit est centré sur les aires urbaines. On te demande d’abord de décrire les espaces urbains. Tu profiteras de cette première partie pour présenter la composition d’une aire urbaine et définir correctement les différents termes clés (pôle urbain, couronne périurbaine).

Tu consacreras ta seconde partie à la description des dynamiques urbaines, c’est-à-dire les évolutions des villes à différentes échelles. Ici, tu peux te contenter d’une dynamique à l’échelle urbaine (l’étalement) et à l’échelle nationale (la métropolisation).

Corrigé

Corrigé

Conseil

Tu peux illustrer ta réponse à l’aide d’un schéma simple, sur lequel tu porteras le nom de l’aire urbaine étudiée en classe.

Schéma d’une aire urbaine

fra3_1600_14_00C_04

▶ 1. Les villes françaises – en fait les aires urbaines – rassemblent aujourd’hui 85 % de la population totale. Une aire urbaine est constituée d’un pôle urbain et de sa couronne périurbaine, lesquels s’opposent à l’espace rural environnant. Le pôle urbain peut être divisé en deux espaces de morphologies différentes : la ville-centre, à l’habitat très dense, et les banlieues, moins denses et composées soit d’habitats collectifs, soit d’habitats individuels. Ce pôle urbain rassemble au moins 5 000 emplois. Autour de lui, la couronne périurbaine, qui peut être très étendue, compte des communes qui ne sont pas contiguës, mais dont au moins 40 % des actifs vont travailler dans l’aire urbaine.

C’est la première dynamique manifeste des villes françaises : l’étalement des aires urbaines, qui entraîne une explosion des mobilités, notamment des migrations pendulaires domicile-travail. Une deuxième dynamique, à l’échelle nationale cette fois, est la métropolisation : plus une aire urbaine est élevée dans la hiérarchie urbaine nationale, plus elle tend à se renforcer, à concentrer les hommes et les activités. Paris, ville mondiale, profite le plus de cette dynamique, suivie par les autres grandes métropoles de rang national, voire européen : Lille, Lyon, Marseille, Toulouse notamment. À l’inverse, les villes petites et moyennes, surtout dans les régions les moins dynamiques, connaissent davantage de difficultés.

▶ 2.

fra3_1600_14_00C_05

Sur la carte ci-dessus, toutes les aires urbaines repérées ont été nommées. Mais, le jour de l’examen, contente-toi de faire ce qui est demandé pour ne pas perdre de temps.