Les espaces productifs industriels français et la mondialisation

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Dynamiques territoriales de la France contemporaine
Année : 2016 | Académie : Inédit


Sujet inédit

maîtriser les différents langages • 20 points

Les espaces productifs industriels français et la mondialisation

▶ 1. Sous la forme d’un développement construit d’une vingtaine de lignes et en vous appuyant sur les exemples étudiés en classe, expliquez comment les espaces productifs industriels français s’adaptent aux défis de la mondialisation.

▶ 2. Complétez la carte suivante en entourant cinq grands espaces industriels, dont vous préciserez le nom. Puis nommez sur la carte trois grands ports maritimes français.

Les espaces industriels de la France

hge3_1600_00_18C_01

Les clés du sujet

 1. Commence par poser la question centrale du déclin industriel français.

Analyse ensuite les mutations des espaces industriels français sous l’effet de la compétition internationale.

Décris enfin les formes métropolitaines de l’industrie actuelle.

Corrigé

Corrigé

Conseil

Il faut apprendre quelques chiffres pour démontrer une idée.

▶ 1. Face à la mondialisation, la France est-elle en voie de désindustrialisation ? En effet, l’industrie ne crée plus que 12,5 % de la valeur ajoutée nationale et 2 millions d’emplois industriels ont été détruits depuis 2007 ! L’industrie française manque de compétitivité.

Néanmoins, les espaces industriels ont évolué pour s’adapter à la concurrence internationale. La mondialisation a entraîné le déclin des activités industrielles traditionnelles dans les régions du nord et de l’est. Mais de nouvelles activités, liées aux investissements directs étrangers, s’y sont développées. Les espaces littoraux ont bénéficié de la maritimisation de l’économie (ports de Marseille, Le Havre et Dunkerque) : les activités industrielles ont fleuri dans les zones industrialo-portuaires, malgré une forte concurrence européenne et mondiale.

En outre, la France conserve des atouts grâce à ses métropoles, en développant les activités en clusters et pôles de compétitivité. La région parisienne est la première région industrielle française, devant Lyon.

▶ 2.

hge3_1600_00_18C_02