Les États totalitaires dans l'entre-deux-guerres

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)
Type : Maîtriser différents langages pour raisonner et se repérer | Année : 2018 | Académie : Asie

HISTOIRE

L’Europe dans les guerres totales (1914-1945)

6

hge3_1806_05_00C

Asie • Juin 2018

maîtriser les différents langages • 20 points

Les États totalitaires dans l’entre-deux-guerres

▶ 1. En vous appuyant sur un exemple étudié en classe, rédigez un développement construit d’une vingtaine de lignes décrivant un État totalitaire dans l’Europe de l’entre-deux-guerres. (14 points)

▶ 2. Sur la frise chronologique ci-dessous, vous placerez aux dates qui conviennent les quatre repères historiques proposés, en représentant différemment les périodes et les événements. (6 points)

la Première Guerre mondiale ;

la Deuxième Guerre mondiale ;

la Révolution russe ;

l’arrivée au pouvoir d’Hitler.

hge3_1806_05_00C_01

Les clés du sujet

 1. Selon l’exemple étudié en classe, tu peux traiter de l’Italie fasciste, de l’Allemagne nazie ou de l’URSS de Staline.

Commence par rappeler la place du pays à la fin de la Grande Guerre. Nomme le leader du mouvement et précise comment il arrive au pouvoir. Puis pose la question du régime qu’il instaure.

Dans une première partie, présente l’idéologie du pays et son mode de fonctionnement politique (non-séparation des pouvoirs, parti unique, culte de la personnalité).

Dans une seconde partie, décris les principales lois, la façon d’encadrer la population et les méthodes de contrôle de la société.

Conclus ton développement en rappelant les principales caractéristiques d’un État totalitaire. Appuie-toi sur les termes d’une définition.

Corrigé

Corrigé

attention !

Le corrigé est établi sur l’exemple de l’URSS et sert de modèle. Si tu as étudié un autre pays, l’organisation de ton développement peut rester la même.

▶ 1. - La Première Guerre mondiale ébranle le régime tsariste. L’année 1917 est marquée par des révolutions qui permettent aux bolchéviques de Lénine de prendre le pouvoir. En 1924, Staline s’impose à la tête de l’URSS. Comment en fait-il un régime totalitaire ?

Dans le cadre d’une dictature du prolétariat, le parti communiste contrôle tous les pouvoirs politiques. Il est la seule organisation politique autorisée. Staline en est le chef suprême, bénéficiaire d’un véritable « culte de la personnalité ». Placée sous le contrôle de l’État, l’économie est planifiée de façon impérative. L’égalité de tous devant les moyens de production est décrétée. Les symboles du régime sont l’étoile et le drapeau rouge. Sur celui-ci, figurent un marteau (symbole de la classe ouvrière) et une faucille (symbole de la paysannerie).

info +

Le rouge est le symbole du sang versé par les ouvriers pendant leurs luttes sociales. Tous les pays communistes l’utilisent.

Les entreprises sont nationalisées et les terres collectivisées. L’industrialisation est mise en œuvre dans le cadre de plans quinquennaux. Les populations bénéficient d’ambitieux programmes sociaux : santé et éducation gratuites, moyens de transport bon marché. Par la propagande, l’école, le contrôle des médias et les organisations de jeunesse, le régime endoctrine les populations. Contre les opposants (bourgeois, koulaks, minorités ethniques ou religieuses), la police politique (NKVD) fait régner la terreur et instaure des camps de travail (Goulag).

De 1924 à 1939, l’URSS de Staline est devenue un État totalitaire : le régime contrôle la totalité des activités et des personnes dans tous les domaines de la vie publique et privée.

▶ 2.

hge3_1806_05_00C_02