Les États-Unis et le monde depuis les « Quatorze points » (1918) du président Wilson jusqu’à la fin de la guerre froide (1991)

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle L | Thème(s) : Les chemins de la puissance : les Etats-Unis et la Chine depuis 1918
Type : Composition | Année : 2014 | Académie : Moyen-Orient
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Les États-Unis et le monde depuis les « Quatorze points » (1918) du président Wilson jusqu’à la fin de la guerre froide (1991)
 
 

Les chemins de la puissance

hgeT_1405_09_00C

Histoire

12

CORRIGE

 

Liban • Mai 2014

composition

Entrer dans le sujet

L’énoncé comporte deux indices importants qui permettent de bien cerner le sujet.

  • La conjonction de coordination « et » qui relie les États-Unis au reste du monde définit le sujet proprement dit. Celui-ci ne porte pas sur les États-Unis seuls  il faut centrer la réflexion sur les liens d’hostilité ou d’alliance tissés entre ce pays et d’autres États ou des entités internationales. Derrière la notion de « monde », il faut principalement distinguer (en fonction des périodes) l’Europe, l’URSS, les puissances de l’Axe, le tiers-monde, le Japon ou encore la Chine.
  • Par ailleurs, l’énoncé propose des limites chronologiques précises : d’un côté, les « Quatorze points » de Wilson, énoncés en 1918, qui définissent une politique étrangère globale (paix mondiale, droits des peuples à disposer d’eux-mêmes, libéralisme économique) et, de l’autre, la fin de la guerre froide, en 1991, moment où les États-Unis se retrouvent en position de puissance hégémonique face au reste du monde.

Dégager la problématique

Dans le cadre des « chemins de la puissance » (thème 3 du programme), l’énoncé est une invitation à mesurer l’évolution de la politique étrangère américaine et à définir les étapes conduisant à l’affirmation de la puissance des États-Unis. Dès lors, la problématique peut se formuler de la manière suivante : en quoi l’étude des relations entre les États-Unis et le monde de 1918 à 1991 témoigne-t-elle de la lente mais irrésistible construction de la puissance américaine ?

Définir le plan

L’ampleur de la période couverte (73 ans) et le passage des États-Unis de l’isolationnisme à l’interventionnisme conduit à choisir un plan chronologique. La définition des périodes peut se discuter. Dans un souci d’équilibre, elles peuvent être délimitées comme suit :

I. 1918-1941 : les États-Unis entre isolationnisme et intervention, le temps des hésitations 

II. 1941-1962 : les États-Unis chefs de file des démocraties libérales 

III. 1963-1991 : la lente et difficile affirmation d’une puissance hégémonique.