Annale corrigée Ancien programme

Les inégalités salariales

France métropolitaine • Juin 2017

étude d'un document • 4 points

Les inégalités salariales

Vous présenterez ce document puis vous caractériserez les inégalités de salaire qu'il met en évidence.

document Distribution du revenu salarial1 annuel par sexe ou catégorie socioprofessionnelle sur l'ensemble des salariés en 2011 (en euros courants)

Sexe

Catégorie socioprofessionnelle

Ensemble

Femmes

Hommes

Cadres2

Professions intermédiaires

Employés

Ouvriers

D1 (1er décile)

1 890

2 970

11 180

6 040

1 450

1 910

2 340

D9 (9e décile)

30 540

40 110

66 230

34 230

23 580

24 660

35 320

D9/D1 (rapport interdécile)

16,1

13,5

5,9

5,7

16,2

12,9

15,1

Moyenne

16 720

22 550

39 190

22 310

13 290

14 820

19 710

Source : Insee, 2016.

1. Le revenu salarial correspond à la somme des salaires perçus par un individu au cours d'une année donnée, nets de toutes cotisations sociales.

2. Cadres, y compris chefs d'entreprise salariés.

Champ : France métropolitaine, ensemble des salariés hors salariés agricoles, salariés des particuliers-employeurs et apprentis-stagiaires.

Les clés du sujet

Définir les mots-clés

Le revenu salarial représente l'ensemble des rémunérations du travail perçues par les salariés, liés à leur employeur par un contrat de travail.

Le revenu moyen d'une population est le revenu total de cette population divisé par son effectif. La nomenclature des catégories socioprofessionnelles classe les individus dans des ensembles relativement homogènes du point de vue du statut, du métier exercé ou de la qualification.

Comprendre le document

Ce tableau statistique présente des indicateurs d'inégalités de distribution des revenus salariaux selon le genre et la CSP.

Lecture de D1 (Décile 1) : les 10 % des femmes salariées aux revenus les moins élevés ont perçu en 2011 un revenu annuel maximum de 1 890 €.

Lecture de D9 : les 10 % des femmes salariées aux revenus les plus élevés ont perçu en 2011 un revenu annuel minimum de 30 540 €.

Le rapport interdécile 16,1 (30 540/1 890) indique que le revenu minimal des 10 % des femmes salariées les plus riches est 16 fois plus important que le revenu maximal des 10 % des femmes salariées les plus pauvres.

Structurer sa réponse

On étudiera les inégalités salariales selon le genre puis selon la catégorie socioprofessionnelle.

Corrigé

Introduction

Ce tableau issu de l'Insee fournit des indications sur les inégalités de distribution de revenus salariaux selon le genre et la catégorie socioprofessionnelle (CSP) des salariés, en France en 2011. Les données sont exprimées en euros courants, sauf pour le rapport interdécile qui est un coefficient multiplicateur.

Développement

L'observation de la distribution des revenus salariaux fait apparaître des ­inégalités de genre. En effet, en 2011, les hommes salariés ont perçu en moyenne 22 500 € quand les femmes salariées n'ont perçu que 16 700 €, soit 5 800 € de moins. Cet écart est d'autant plus fort relativement que le revenu est faible. Par ailleurs l'écart entre le revenu minimal des 10 % des salariés les plus riches et le revenu maximal des 10 % les plus pauvres, mesuré par le rapport interdécile, est plus fort chez les femmes (16,1) que chez les hommes (13,5).

L'observation fait apparaître également des inégalités de salaires entre les CSP. Ainsi les cadres ont perçu en 2011 près de 3 fois plus (39 190 €) que les ouvriers (14 820 €). Cet écart est beaucoup plus important au décile 1, qu'au décile 9. Le rapport interdécile est plus de 2 fois plus élevé chez les ouvriers que chez les cadres, mais ce sont les employés qui connaissent l'écart relatif le plus fort, le revenu minimal des 10 % des employés les plus riches étant 16,2 fois supérieur au revenu maximal des 10 % des employés les plus pauvres.

Conclusion

Les disparités de salaires apparaissent donc importantes entre hommes et femmes et entre CSP. Les écarts relatifs de revenus entre les plus riches et les plus pauvres sont d'autant plus forts que le revenu moyen est faible.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner