Les inégalités sociales

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Séries tertiaires | Thème(s) : Sujets de Bac pro complets - La régulation économique

SUJET Les inégalités sociales

En tant que citoyen(ne) et futur salarié(e), vous êtes concerné(e) par les inégalités sociales. Vous êtes chargé(e) de traiter un dossier relatif à l’impact des revenus de transfert à partir d’un dossier documentaire.

Doc. 1 Le revenu disponible des ménages

Doc. 2 Les niveaux de vie selon le type de famille

Doc. 3 Les dépenses de la protection sociale

Doc. 4 L’évolution des inégalités de revenus en France

PREMIÈRE PARTIE Exploitation du dossier documentaire

1. Après avoir pris connaissance des documents 1 à 4, complétez la grille d’analyse Annexe 1 (p. 191) dont vous aurez reproduit le modèle*.

2. À l’aide de vos connaissances et de la base documentaire mise à votre disposition, répondez sur votre copie aux questions suivantes :

a. Listez les divers revenus perçus par les ménages, indiquez comment se calcule le revenu disponible brut et précisez son utilité.

b. Expliquez les expressions « niveau de vie », « seuil de pauvreté ».

c. Commentez la répartition des dépenses de la protection sociale.

d. Analysez l’évolution des inégalités de revenus.

e. Précisez la finalité des revenus de transfert et citez les organismes verseurs.

f. Citez la juridiction compétente pour une contestation relative au salaire et justifiez votre réponse.

3. Choisissez parmi les documents A, B et C proposés, celui qui vous semble le plus pertinent pour illustrer votre étude. Justifiez votre choix en complétant la grille d’analyse Annexe 2 (p. 192) après avoir reproduit le modèle*.

* Les grilles d’analyse sont aussi téléchargeables sur le site Foucher : www.editions-foucher.fr

DEUXIÈME PARTIE Rédaction de l’étude

Quel est l’impact de la redistribution sur les inégalités sociales ?

À l’aide de vos connaissances, de la base documentaire et de votre expérience, vous rédigerez une étude structurée et argumentée vous permettant de répondre aux questions suivantes. Vous conclurez par un avis personnel justifié. Cette étude répondra aux consignes suivantes :

- analyser les revenus des ménages ;

- expliquer comment l’État intervient pour réduire les inégalités sociales.

Base documentaire

Doc. 1 Le revenu disponible des ménages

 

2011

2012

2013

2014

Revenu primaire brut (en milliards d’euros)

1 483,7

1 507,0

1 526,7

1 544,9

Revenu primaire brut

100,0

100,0

100,0

100,0

Excédent brut d’exploitation et revenu mixte

19,3

19,2

19,1

18,9

Rémunération des salariés

73,0

73,5

73,5

73,9

Revenus du patrimoine

7,7

7,3

7,4

7,2

– Transferts nets de redistribution

– 11,6

– 12,5

– 130

– 13,1

Prestations sociales reçues

28,9

29,5

30,0

30,3

Cotisations sociales versées

– 28,3

– 28,8

– 29,2

– 29,6

Impôts sur le revenu et le patrimoine

– 12,3

– 13,2

– 13,6

– 13,6

Autres transferts courants

0,1

0,0

– 0,2

– 0,2

= Revenu disponible brut

88,4

87,5

87,0

86,9

Revenu disponible brut (en milliards d’euros)

1 311,4

1 318,3

1 327,6

1 342,3

Doc. 2 Les niveaux de vie selon le type de famille

13365_P06_20_stdi

Le niveau de vie médian partage la population en deux (si le salaire mensuel médian est de 1 000 euros, une moitié gagne plus et une moitié gagne moins).

Le seuil de pauvreté, calculé par rapport aux niveaux de vie de la population, évolue chaque année. Le seuil retenu pour l’étude est à 50 % du niveau de vie médian. Il varie de 40 à 60 % pour l’Insee. Les classes « moyennes » représentent 50 % de la population, les plus pauvres 30 % et les plus « aisées » 20 %. Les « riches » perçoivent deux fois plus que le niveau de vie médian.

Doc. 3 Les dépenses de la protection sociale

Les dépenses dédiées aux prestations de retraite ont fortement progressé : le pays y consacrait 5 % de sa richesse en 1959 et quasiment 10 points de plus en 2013. À l’inverse, les dépenses liées à la maternité et à la famille sont passées de 4,3 % du PIB en 1959 à 2,7 % aujourd’hui. La part de la richesse consacrée aux dépenses de santé a également progressé de manière continue.

13365_P06_22_stdi

13365_P06_22b_stdi

D’après www.lopinion.fr

Doc. 4 L’évolution des inégalités de revenus en France

13365_P06_21_stdi

L’outil le plus souvent utilisé pour mesurer les inégalités de revenus est appelé « rapport interdécile ». Il s’agit du rapport entre le niveau de vie minimum des 10 % les plus riches (ce qui s’appelle un décile, le neuvième) et le niveau de vie maximum des 10 % les plus pauvres (un autre décile, le premier). Le revenu est calculé après impôts directs et prestations sociales, pour une personne seule.

DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES

A La pauvreté en France

13365_P06_23_stdi

Insee Premièe n° 1566, septembre 2015

B L’impact des revenus de transfert sur la pauvreté

 

Taux de pauvreté (en points)

Intensité de la pauvreté (en points)

Seuil de pauvreté (en euros)

Niveau initial (en %)

2,0

35,2

1 031

Impôts directs

Prestations sociales et prime pour l’emploi

Prime pour l’emploi

Prestations familiales (PF)

dont PF sans condition de ressources

dont PF sous condition de ressources

Allocations logement

Minima sociaux

RSA activité

– 1,4

– 6,5

– 0,3

– 2,1

– 1,4

– 0,7

– 2,3

– 1,5

– 0,3

– 16,3

– 0,1

– 5,0

– 3,4

– 1,5

– 4,4

– 6,2

– 0,6

– 112

+ 45

+ 4

+ 31

+ 20

+ 11

+ 5

+ 4

+ 1

Niveau final (en %)

14,1

18,9

964

drees.social-sante.gouv.fr/

C Les inégalités au niveau régional

13365_P06_24_stdi