Les marchés financiers

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Instabilité financière et régulation
Type : Sujet de spécialité | Année : 2012 | Académie : Inédit
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Les marchés financiers

Instabilité financière et régulation

Corrigé

50

Éco. Approfondie

sesT_1200_00_50C

Sujet inédit

enseignement de spécialité • 20 points

> Comment peut-on expliquer l’instabilité des marchés financiers ?

Document 1

Dans les approches keynésiennes récentes, […] les imperfections des marchés concernent la qualité de l’information et prennent la forme d’« asymétries d’information » entre prêteurs et emprunteurs. Les dysfonctionnements des marchés financiers sont liés à ces asymétries d’information qui empêchent les marchés d’évaluer correctement les actifs financiers et de diriger efficacement les fonds vers les pays et les agents économiques qui ont l’opportunité de réaliser les investissements les plus productifs. Cette information imparfaite amène également les opérateurs à suivre un comportement grégaire et mimétique (quand l’information fait défaut, on copie son voisin, espérant qu’il a plus d’information que soi).

Michel Rainelli, Christian Chavagneux et Dominique Plihon,
Les Enjeux de la mondialisation, La Découverte, 2007.

Document 2

Montant des transactions quotidiennes
sur le marché des changes mondial


Source : Banque des règlements internationaux.

Entrer dans le sujet, définir les mots clés

Le processus de globalisation financière s’est traduit par une instabilité croissante des marchés financiers qui se manifeste par une forte volatilité des cours des actifs financiers et par des crises financières récurrentes. Le sujet vous invite à en rechercher les facteurs explicatifs.

Analyser les documents

Document 1

Ce texte montre que le fonctionnement des marchés financiers renforce l’existence d’asymétries d’information importantes entre les demandeurs et ceux qui offrent des capitaux (aléa moral, antisélection). Face à ce défaut d’information, les opérateurs de marché développent des comportements mimétiques à l’origine de brusques retournements des marchés financiers (création de bulles spéculatives).

Document 2

Ce graphique restitue l’explosion des transactions quotidiennes sur le marché des changes mondial de 2001 à 2010. Cette augmentation, disproportionnée par rapport aux évolutions du commerce international, illustre une déconnexion croissante entre les flux financiers et les besoins de l’économie réelle. Par simple échange électronique, ces capitaux se déplacent instantanément d’un marché à un autre, renforçant ainsi l’instabilité des marchés financiers.

Définir le plan

Votre réponse pourra se structurer en trois parties. La première montrera que les mutations structurelles des marchés financiers ont accru leur instabilité ; la deuxième indiquera comment les asymétries d’information renforcent les risques de crises financières ; la troisième insistera sur les insuffisances de la régulation des marchés financiers.

Corrigé

Introduction

Le processus de globalisation financière s’est accompagné d’une instabilité croissante des marchés financiers. Elle se manifeste par une forte volatilité des cours des actifs financiers et par des crises financières récurrentes. Quels sont les facteurs à l’origine de l’instabilité des marchés financiers ?

I. Les mutations structurelles des marchés financiers

  • Le processus de globalisation financière a engendré une explosion des flux financiers au niveau mondial. Ainsi, les transactions quotidiennes sur le marché des changes ont triplé de 2001 à 2010 (document 2). Cette augmentation, disproportionnée par rapport aux évolutions du commerce international, illustre une déconnexion croissante entre les flux financiers et les besoins de l’économie réelle. Par simple échange électronique, ces capitaux se ­déplacent instantanément d’un marché à un autre, renforçant ainsi l’instabilité des ­marchés financiers.
  • De plus, la déréglementation des marchés financiers a permis l’émergence de nouveaux investisseurs institutionnels dont la gestion à court terme renforce les mouvements spéculatifs sur les actifs financiers.

II. Une information insuffisante des opérateurs de marché

  • L’émergence de nouveaux produits et outils financiers (produits dérivés, titrisation) renforce l’existence d’asymétries d’information importantes entre les demandeurs et ceux qui offrent des capitaux (aléa moral, sélection adverse).
  • Face à ce défaut d’information, les opérateurs de marché développent des comportements mimétiques (document 1) à l’origine de brusques retournements des marchés financiers (création de bulles spéculatives). Ce mimétisme est également porteur de risques systémiques.

III. Une régulation financière inefficace

  • La volatilité des marchés financiers résulte de l’incapacité des institutions de régulation financière à contrôler les phénomènes spéculatifs et à garantir un niveau de transparence suffisant.
  • Cette incapacité est liée à l’existence de « trous noirs » dans la finance internationale, qu’il s’agisse des produits titrisés dont l’évaluation des risques est très difficile ou de paradis fiscaux, qui échappent à toutes formes de réglementation.

Conclusion

Les marchés financiers sont caractérisés par une grande instabilité. Plusieurs facteurs peuvent l’expliquer : les mutations structurelles des marchés financiers, leur manque de transparence et une régulation financière inefficace.