Les mots nous éloignent-ils des choses ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle L | Thème(s) : Le langage
Type : Dissertation | Année : 2017 | Académie : Antilles, Guyane

Antilles, Guyane • Juin 2017

dissertation • Série L

Les mots nous éloignent-ils des choses ?

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

Les mots

Les mots sont des unités linguistiques formées de syllabes et de lettres. Le mot est généralement tenu pour la plus petite unité significative. Un mot signifie dans sa relation avec d’autres mots au sein d’une langue. Il n’est pas une copie de la chose, il en donne le sens.

Nous éloignent-ils

Le verbe éloigner désigne l’action de mettre à distance, d’écarter. Si les mots nous éloignent des choses, ils nous en écartent et nous font peut-être perdre le contact avec elles. À force de s’éloigner, on devient étranger.

Des choses

Le sens du terme chose est très indéterminé. Les choses désignent l’ensemble de ce qui est. On est donc tenté de leur donner pour synonyme la « réalité » (res signifie « chose » en latin). Les choses font référence aux réalités extérieures au langage. La cafetière dans laquelle on fait le café est une chose, le mot qui la désigne en est le signe.

Dégager la problématique et construire un plan

La problématique

Deux fonctions se détachent lorsque l’on pense au langage : la représentation et la communication. Nous pouvons, par son truchement, nous représenter le monde comme nos états d’âme et en faire part à autrui. Dans ce registre, les mots offrent l’avantage d’être d’un usage plus simple et plus varié que des dessins ou des gestes. Dire va plus vite que dessiner ou mimer tout en étant plus efficace. Quelles sont cependant les relations des mots aux choses ? Ils les désignent, et servent à parler à leur sujet, mais appartiennent-ils au même univers ? Il est clair qu’ils ne leur ressemblent pas comme un portrait renvoie au modèle. N’y a-t-il pas alors le risque de tomber dans une abstraction qui nous fait prendre le mot pour la chose ? Les mots font-ils écran à la perception des choses ou sont-ils un moyen de les faire apparaître en les nommant ?

Le plan

Nous montrerons d’abord que l’importance sociale de la communication accrédite la thèse d’une liaison étroite des mots et des choses. Puis nous étudierons de plus près la nature des mots, ce qui conduira à donner sens à la thèse d’un écart qui nous éloignerait des choses. La dernière partie s’intéressera à la façon dont la poésie tente de redonner aux mots une vigueur qu’un usage à des fins utilitaires risque d’affadir.

Éviter les erreurs

Il ne faut pas confondre ce qui est signifié avec la chose elle-même. Une connaissance minimale de la nature du signe linguistique est requise pour bien comprendre ce sujet. La réflexion sur les mots ne doit pas être remplacée par des propos généraux sur le langage.