Annale corrigée Mobilisation des connaissances

Les risques des mesures protectionnistes

Asie • Juin 2017

mobilisation des connaissances • 3 points

Les risques des mesures protectionnistes

En quoi les mesures protectionnistes peuvent-elles présenter des risques pour le consommateur ?

Les clés du sujet

Définir les mots-clés

Les mesures protectionnistes sont destinées à protéger l'économie nationale de la concurrence extérieure. Elles peuvent être de deux types différents : tarifaires (droits de douane) ou non tarifaires (essentiellement des quotas ou des normes techniques ou administratives).

Structurer sa réponse

Nous mettrons en évidence les deux grands risques affectant le consommateur : tout d'abord ceux liés à la hausse des prix et ensuite ceux qui concernent la réduction du choix de produits.

Corrigé

Introduction

De nombreux pays sont tentés de prendre des mesures protectionnistes afin de protéger leur économie de la concurrence étrangère. Les droits de douane (mesures tarifaires) ou encore les quotas ou les normes (mesures non tarifaires) présentent deux grands risques pour les consommateurs.

Développement

Les mesures protectionnistes peuvent conduire à une hausse des prix. L'existence de droits de douane renchérit le prix des produits importés. Ensuite, même s'il s'agit de biens intermédiaires, les entreprises risquent de répercuter la hausse du coût de production sur le prix de vente. De plus, les agents économiques vont se priver des effets positifs du libre-échange sur les prix induits par la spécialisation et l'extension des marchés et mis en évidence par les économistes classiques. Par ailleurs, la limitation de la concurrence n'incite pas les entreprises à être compétitives. In fine, les mesures protectionnistes peuvent conduire à une hausse des prix qui tend à réduire le pouvoir d'achat des consommateurs.

info

Les normes techniques ou administratives sont les mesures qui se sont le plus développées ces dernières années. Elles permettent en effet de contourner la politique de libre-échange.

Les consommateurs vont également avoir moins de choix. La présence de quotas ou encore l'existence de normes vont réduire l'accès à certains produits. En outre, la réduction de la concurrence peut se traduire par une baisse de l'innovation et de la qualité, les entreprises ne misant pas sur la compétitivité hors prix. Les consommateurs vont ainsi être privés d'un autre des grands avantages du libre-échange qui est la variété des produits.

Conclusion

Les mesures protectionnistes peuvent conduire à une hausse des prix et à une réduction de choix privant ainsi les consommateurs des avantages supposés du libre-échange.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner