Liens de parenté entre êtres vivants et fossiles

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Le vivant et son évolution
Type : Exercice | Année : 2018 | Académie : Inédit

 

44

Sujet inédit

svt • 25 points

Liens de parenté entre êtres vivants et fossiles

Document 1 Groupes d’animaux actuels et fossiles

Ils possèdent tous des yeux, une bouche, une mâchoire, un squelette interne et des doigts.

sci3_1600_00_12C_01

Document 2 Présence ou absence de certains attributs

Attributs

Groupes
d’animaux

Amnios

Deux fenêtres temporales

Gésier

Poils

Carapace sur le dos et le ventre

Plumes

Os de la mâchoire mobile

Chat domestique

   

     

Cistude d’Europe

     

   

Corbeau freux

   

 

Crocodile du Nil

       

Lézard vert

       

Tyrannosaure

       

Archéoptéryx

   

 

Mammouth

   

     

= présence de l’attribut.

L’amnios est une enveloppe protectrice entourant l’embryon.

Une fenêtre temporale est une perforation du crâne à l’arrière de l’orbite.

Un gésier est une poche digestive particulière.

Document 3 Les mammouths laineux

Les mammouths laineux, proches des éléphants, étaient particulièrement bien adaptés au froid. Ils vivaient pendant les périodes glaciaires du pléistocène en Europe. Ils ont totalement disparu il y a environ 10 000 ans.

Les dents de mammouth retrouvées étaient parfaitement adaptées pour brouter de l’herbe. En revanche, les mammouths ne devaient vraisemblablement pas manger des feuillages d’arbres.

Entre 11 000 et 10 000 ans, le climat de l’Europe s’est réchauffé brutalement, entraînant la disparition de la steppe (herbes et arbustes adaptés aux climats secs et froids), remplacée par des forêts tempérées.

1. a) D’après les documents 1 et 2, indiquer, en justifiant la réponse, le ou les attributs communs à tous les êtres vivants.

b) Indiquer, en justifiant, le ou les attributs apparus seulement dans l’évolution du groupe des oiseaux.

2. Classer les êtres vivants représentés sous forme d’ensembles emboîtés.

3. Donner, à l’aide du document 3, une cause possible de la disparition des mammouths il y a 10 000 ans. Comment nomme-t-on ce phénomène ?

Les clés du sujet

Comprendre les documents

Le document 1 présente huit groupes d’animaux, actuels ou disparus, en précisant leur taille et leurs caractéristiques communes.

Le document 2 est un tableau qui reprend les huit groupes d’animaux du document 1. Il indique si ceux-ci possèdent ou non différents attributs (gésier, poils, plumes, etc.).

Le document 3 apporte des informations sur les mammouths laineux et leur environnement.

Répondre aux questions

 1. Repère dans le tableau la présence de tel ou tel attribut pour le groupe d’êtres vivants cité dans chaque question.

> 2. Commence par déterminer le nombre de boîtes à réaliser avant de fabriquer les boîtes.

> 3. Surligne dans le texte les informations importantes en faisant ressortir les causes et les conséquences par des couleurs différentes.

Corrigé

Corrigé

▶ 1. a) D’après le document 1, tous ces êtres vivants ont comme attributs des yeux, une bouche, une mâchoire, un squelette interne et des doigts. On peut voir aussi dans le tableau du document 2 que l’amnios est un attribut présent chez tous.

b) Le groupe des « oiseaux » présente un nouvel attribut : des plumes, mais conserve des attributs précédemment apparus (ancestraux) : l’amnios, deux fenêtres temporales, un gésier. Un groupe présente donc des attributs nouveaux et des attributs ancestraux.

▶ 2. On commence par déterminer le nombre de boîtes à réaliser. On compte 7 attributs distincts : il y aura donc 7 boîtes.

L’attribut partagé par le plus grand nombre d’espèces est « présence d’amnios » : tous les animaux du tableau disposent d’un amnios lors de leur développement embryonnaire. La boîte la plus grande comporte donc tous les animaux.

Ensuite, les animaux étudiés possèdent soit une carapace sur le dos et sur le ventre, soit des poils, soit deux fenêtres temporales. La boîte « amnios » contient donc trois boîtes côte à côte, correspondant à chacun de ces trois attributs.

Parmi les animaux dotés de deux fenêtres temporales, certains ont l’os de la mâchoire mobile, d’autres possèdent un gésier : on crée donc deux boîtes côte à côte, chacun regroupant les animaux possédant ces attributs.

Parmi les animaux avec un gésier, certains possèdent des plumes : on crée donc une boîte « plumes » à l’intérieur de la boîte « gésier ».

Enfin, on ajoute le nom des espèces animales dans les bonnes boîtes.

sci3_1600_00_12C_02

Remarque

D’autres hypothèses – comme la surchasse par les Hommes préhistoriques ou des épidémies – ont été avancées pour expliquer la disparition des mammouths.

▶ 3. Le régime alimentaire des mammouths était constitué d’herbes qu’ils trouvaient dans la steppe. Le réchauffement climatique, il y a 10 000 ans, a entraîné un changement de végétation. Liée au climat glaciaire, la steppe a été remplacée par des forêts. Sa disparition a provoqué une baisse de ressources alimentaires pour les mammouths. Le manque de nourriture a rendu leur survie de plus en plus difficile, leur reproduction a diminué et l’espèce a fini par disparaître.

Ce phénomène fait partie de ce que l’on appelle la sélection naturelle : seuls les êtres vivants adaptés à leur milieu de vie survivent, se reproduisent et perpétuent leur espèce.