Mobilité et fluidité sociales

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Classes, stratification et mobilité sociales
Type : Mobilisation des connaissances | Année : 2016 | Académie : France métropolitaine


France métropolitaine • Juin 2016

mobilisation des connaissances • 3 points

Mobilité et fluidité sociales

 Distinguez, à partir d’un exemple, la mobilité observée de la fluidité sociale.

Les clés du sujet

Définir les mots clés

La mobilité sociale désigne les changements de position sociale au cours de sa vie (intragénérationnelle) ou par rapport à la position sociale de ses parents (intergénérationnelle). Cette dernière est observée grâce aux tables de mobilité qui classent les individus en fonction de leur catégorie socioprofessionnelle et celle de leur père.

La fluidité sociale mesure la probabilité d’accès à une position sociale en fonction de son origine sociale. Plus le lien entre origine sociale et position sociale se réduit, plus la fluidité est grande.

Structurer sa réponse

Après avoir montré que la mobilité observée des ouvriers et des cadres est marquée par le poids de l’immobilité, une analyse en termes de fluidité sociale permettra de relativiser ce constat.

Corrigé

Corrigé

Introduction

La mobilité sociale intergénérationnelle désigne les changements de position sociale par rapport à celle du père. Plus le lien entre l’origine sociale et la position se réduit, plus la fluidité sociale est grande. Nous allons montrer à partir de l’exemple des cadres et des ouvriers la distinction entre la mobilité observée et la fluidité sociale.

Développement

Les tables de mobilité nous fournissent les éléments pour mesurer la mobilité effective des cadres et des ouvriers. Celles-ci montrent le poids de l’immobilité sociale, tant des fils d’ouvriers qui deviennent majoritairement ouvriers eux-mêmes, que des fils de cadres qui deviennent pour plus de la moitié cadres eux-mêmes. Cette immobilité sociale reste globalement stable.

Les études menées montrent cependant une légère réduction du lien entre la position sociale et l’origine sociale sur les dernières décennies, caractéristique d’une fluidité sociale plus grande. Ainsi, la probabilité pour un enfant d’ouvrier de devenir ouvrier plutôt que cadre a eu tendance à diminuer.

Conclusion

Si la mobilité sociale observée des ouvriers et cadres reste marquée par le poids de l’immobilité sociale, une plus forte égalité des chances d’accès aux diverses positions sociales a pu être constatée au cours des dernières années.