Mobilité observée et fluidité sociale

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Classes, stratification et mobilité sociales
Type : Mobilisation des connaissances | Année : 2013 | Académie : France métropolitaine
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Mobilité observée et fluidité sociale

Classes, stratification et mobilité sociales

Corrigé

25

Ens. spécifique

sesT_1306_07_01C

France métropolitaine • Juin 2013

mobilisation des connaissances • 3 points

Cet exercice provient du sujet donné aux candidats bénéficiant d’un tiers-temps supplémentaire.

> Distinguez la mobilité observée de la fluidité sociale.

Définir les mots clés

  • La mobilité sociale se définit comme le passage de la position sociale d’un individu ou d’un groupe social à une autre, la position sociale étant déterminée par l’appartenance à une catégorie socioprofessionnelle.
  • La fluidité sociale mesure la mobilité sociale d’une catégorie sociale par rapport à une autre, par exemple la probabilité pour un fils de cadre de devenir cadre par rapport à la probabilité d’un fils d’ouvrier de devenir cadre. La fluidité sociale correspond donc à une mobilité relative.

Structurer sa réponse

Il faut commencer par caractériser la mobilité sociale observée puis la fluidité sociale.

Corrigé

Introduction

La mobilité sociale est une caractéristique essentielle des sociétés démocratiques. Cependant, la mobilité telle qu’elle peut être observée est sujette à des critiques, d’où la nécessité d’étudier la fluidité sociale.

Développement

  • La mobilité sociale se définit comme le passage de la position sociale d’un individu ou d’un groupe social à une autre, la position sociale étant déterminée par l’appartenance à une catégorie socioprofessionnelle. On peut mesurer la mobilité sociale grâce aux tables de mobilité qui comparent l’appartenance sociale entre deux générations d’hommes. On distingue la table des destinées (position du fils en fonction de celle du père) de la table des recrutements (position du père en fonction de celle du fils). La mobilité observée est la somme de la mobilité structurelle, c’est-à-dire la mobilité due à l’évolution de la structure sociale d’une génération à une autre, et de la mobilité nette.
  • La mobilité observée dépend en partie de l’évolution de la structure sociale d’une génération à une autre. Cependant, pour mesurer l’égalité des chances pour occuper telle ou telle position sociale, il est préférable de mesurer la fluidité sociale qui mesure la mobilité sociale d’une catégorie sociale par rapport à une autre (par exemple la probabilité pour un fils de cadre de devenir cadre par rapport à la probabilité d’un fils d’ouvrier de devenir cadre). La fluidité sociale correspond donc à une mobilité relative. Ainsi, la fluidité sociale permet de mesurer les inégalités des chances en dehors des transformations structurelles de la population.

Conclusion

La fluidité sociale est un meilleur indicateur de l’évolution de l’égalité des chances que la mobilité observée.