Organisation et conflits du monde contemporain

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Le monde depuis 1945
Année : 2016 | Académie : Inédit


Sujet inédit

maîtriser les différents langages • 20 points

▶ 1. Sous la forme d’un développement construit d’une vingtaine de lignes, décrivez les inégalités du monde contemporain, puis expliquez les tensions et conflits qui l’affectent.

▶ 2. Sur le fond de carte ci-dessous, représentez et nommez les pôles de la Triade, citez deux pays membres des BRICS et la région du monde où les PMA sont les plus nombreux. Faites une légende pour distinguer vos réponses.

hge3_1600_00_07C_01

Les clés du sujet

 1. Commence par rappeler comment est organisé le monde depuis la fin de la guerre froide.

La consigne invite à décrire puis à expliquer deux situations. Consacre un paragraphe à chacune : les inégalités d’une part, les tensions d’autre part.

Attention : les inégalités ne sont pas seulement économiques. Pour les conflits, trouve des exemples de natures différentes. Distingue les guerres entre États des guerres civiles.

Les tensions sont politiques ; elles peuvent aussi être économiques. Donne des exemples de crises : un krach boursier ou une crise bancaire, comme celle de 2008.

En conclusion, caractérise en un adjectif l’ordre du monde contemporain.

 2. Le mot Triade renvoie au chiffre trois. BRICS est un acronyme. Chaque lettre désigne un pays. Les PMA sont les pays les plus pauvres de la planète. Mets en évidence tes réponses en colorant les pays ou zones demandés. N’oublie pas de les nommer.

Corrigé

Corrigé

▶ 1. En 1991, l’URSS disparaît. C’est la fin de la guerre froide. Un nouvel ordre mondial se met en place. Mais, contrairement aux espoirs des peuples, les inégalités et les guerres ne disparaissent pas.

Les inégalités Nord-Sud persistent. Elles opposent les pays développés aux pays pauvres. Les premiers forment une Triade composée des États-Unis d’Amérique, de l’Union européenne et du Japon. À ces puissances dominantes s’ajoutent de nouveaux pays industriels, principalement localisés en Asie : la Corée du Sud, Taïwan et Singapour notamment. Les pays pétroliers du Moyen-Orient (Arabie Saoudite, Émirats) sont riches et bien intégrés à la mondialisation.

Gagne des points

Les États les plus pauvres sont appelés « pays les moins avancés » ou PMA. Si tu connais l’expression, utilise-la.

Dans le Sud, d’importantes différences apparaissent. Quelques pays grands par la taille et de population nombreuse émergent. Ils se dévelop­pent et concurrencent de plus en plus les pays du nord. On les appelle les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). D’autres, comme le Vietnam, profitent de leur main-d’œuvre bon marché pour se transformer en « pays ateliers ». Par contre, une cinquantaine d’États, situés principalement dans les Andes ou en Afrique noire, ne parviennent pas à se développer et restent très pauvres.

Les inégalités économiques génèrent de fortes tensions, voire des guerres civiles entre les dirigeants et élites sociales d’une part, les masses qui vivent dans la misère d’autre part. C’est le cas en Amérique latine (Colombie, Pérou) ou en Afrique du Nord (Algérie, Égypte). Les différences religieuses, ethniques ou culturelles favorisent l’éclatement de guerres. Dans les Balkans (ex-­Yougoslavie), au Proche et Moyen-Orient (Irak, Afghanistan), en Afrique (Soudan, Liberia, Centrafrique), celles-ci font des ravages et jettent sur les routes des foules de réfugiés. À ces désastres s’ajoutent des guerres anciennes qui continuent de déstabiliser des régions entières (le conflit israélo-palestinien, par exemple).

De bipolaire au temps de la guerre froide, l’ordre du monde est devenu multipolaire. Les bouleversements survenus après la chute du mur de Berlin en 1989 ont changé les équilibres mondiaux ; ils n’ont pas favorisé l’établissement de la paix pour autant.

▶ 2.

hge3_1600_00_07C_02