Annale corrigée Mobiliser des compétences de l'enseignement moral et civique

Participer à la vie associative quand on est jeune

France métropolitaine • Septembre 2019

enseignement moral et civique • 10 points

Participer à la vie associative quand on est jeune

document 1L'engagement associatif des jeunes

Léa Moukanas a 15 ans lorsqu'elle fonde l'association Aïda, venant en aide aux enfants atteints d'un cancer. Alors qu'elle voulait s'engager dans des organisations de lutte contre cette maladie, toutes avaient refusé son aide.

« On me répondait que j'étais beaucoup trop jeune, raconte-t-elle. Ou alors on me disait oui, mais je n'étais jamais sollicitée, sauf pour tenir des stands, ce que personne d'autre ne voulait faire. » N'ayant pas l'impression de pouvoir changer les choses, l'adolescente a décidé de monter sa propre structure. Trois ans plus tard, Aïda compte 500 membres, dont 80 % ont moins de 18 ans.

Les associations sont frileuses1 à l'idée de confier des responsabilités aux jeunes, et encore plus aux mineurs, pensant à tort qu'elles ne peuvent pas les prendre comme bénévoles. Pourtant, loin de l'image cliché d'une jeunesse renfermée sur elle-même, 56 % des 18-30 ans se disent prêts à devenir bénévoles, selon une enquête menée en 2016 par la direction de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative.

Le bénévolat des 15 à 35 ans a progressé de 33 % entre 2010 et 2016, d'après France bénévolat. C'est la classe d'âge pour laquelle on observe l'évolution la plus importante. Parmi les 18-30 ans, 16 % se tournent vers des structures défendant des causes sociales, humanitaires, environnementales ou de lutte contre les discriminations par exemple, selon l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire.

www.lemonde.fr

1. Frileuses : hésitantes.

document 2S'engager dans la vie associative avant 18 ans (affiche)

www.jeunes.gouv.fr

hge3_1909_07_02C_01

Document 1

1. Présentez l'action de Léa Moukanas et les difficultés qu'elle a rencontrées.

2. Relevez une information de votre choix qui, selon vous, démontre que les jeunes agissent en citoyens solidaires.

Document 2

3. Qui est à l'origine de l'affiche ?

4. Quelle solution a été mise en place pour permettre aux jeunes de s'engager pleinement dans des associations ?

5. Léa constate que certaines associations hésitent à confier des responsabilités aux jeunes. À vous d'expliquer pourquoi les jeunes ont toute leur place en tant que bénévoles et ce qu'ils peuvent apporter. Vous pouvez prendre appui sur des actions concrètes ou sur votre propre expérience.

Votre réponse ne comportera aucune information d'identité ou de signature.

Les clés du sujet

Comprendre les documents

Le document 1 est un article de presse, daté du 29 mai 2018. Il illustre l'engagement des jeunes dans la vie associative.

Le document 2 est une affiche officielle informant les jeunes sur les droits qu'ils ont concernant leur inscription dans une association.

Répondre aux questions

1. Qui l'association de Léa aide-t-elle ? Que lui reproche-t-on ?

2. Tu peux utiliser les informations statistiques, mais aussi l'exemple donné dans le document 1.

3. La réponse est donnée par un logo.

4. Cherche dans le dictionnaire le sens du mot « préalable ». De quoi les enfants n'ont plus besoin grâce à la loi « égalité citoyenneté » ?

5. Utilise ton expérience ; tu peux aussi t'inspirer de l'exemple de Léa.

1. Léa Moukanas s'engage à aider les enfants atteints du cancer. C'est difficile pour elle, parce qu'elle a quinze ans et que les adultes ne lui font pas confiance. Ils la trouvent trop jeune. Ils pensent sans doute qu'elle manque d'expérience et/ou de compétences appropriées.

conseil

Ne te contente pas de recopier les chiffres. Fais quelques calculs pour mieux souligner leur importance.

2. Une information prouvant que les jeunes agissent en citoyens solidaires est l'exemple de Léa : à quinze ans, elle crée son association d'aide aux enfants atteints du cancer ; 80 % des membres de cette association ont moins de 18 ans, soit 400 enfants. 56 % des 18-30 ans sont prêts à s'engager. Le bénévolat des 15-30 ans a beaucoup progressé (+ 33 %) en six ans (entre 2010-2016).

3. Le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports est à l'origine de l'affiche.

4. La solution mise en place pour permettre aux jeunes de s'engager dans les associations est de leur donner le droit de le faire sans être obligés d'avoir l'autorisation de leurs parents.

5. Les jeunes ont toute leur place dans les associations. Ils peuvent aider les adultes lors des actions menées par celles-ci : ils peuvent distribuer des informations (des tracts) au public ; quêter pour réunir des fonds ; rendre visite aux malades dans les hôpitaux, aider les personnes âgées et les handicapés, etc. ; diffuser de l'information dans leur école ; préparer et participer à des manifestations publiques ; d'autres réponses s'appuyant sur ton expérience peuvent être avancées.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner