Présentez de façon élogieuse ou critique l’objet qui, selon vous, a le plus transformé notre perception du monde

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : La question de l'homme dans les genres de l'argumentation - L'écriture d'invention
Type : Écriture d'invention | Année : 2011 | Académie : Guadeloupe - Guyane - Martinique

 Le rédacteur en chef d'un magazine prépare un numéro spécial consacré aux objets qui ont modifié nos comportements. Vous présentez de façon élogieuse ou critique l'objet qui, selon vous, a le plus transformé notre perception du monde.

Se reporter aux textes du corpus.
 

     LES CLÉS DU SUJET  

Comprendre le sujet

Analysez chacun des mots de la consigne ; cela permet de faire la « définition » du texte à produire et de cerner les contraintes.

  • Objet d'étude : « élogieuse », « critique » « Convaincre, persuader, délibérer ».

  • Sujet / thème du texte : « l'objet qui a le plus transformé nos comportements / notre perception du monde » « objet » désigne quelque chose de matériel, de concret (on ne peut pas dire que le feu ou l'électricité soit un objet, par exemple). Voir plus loin « les choix à faire ».

  • Genre du texte à produire : « un magazine » article de presse. Respectez les caractéristiques d'un article de magazine (titre accrocheur, construction par paragraphes, des sous-titres…).

  • Type de texte (ou forme de discours) : « de façon élogieuse ou critique »  texte argumentatif. Il s'agit d'un éloge ou d'un blâme.

  • La thèse : elle dépend de votre choix. Si c'est un éloge la thèse sera : « cet objet est formidable car il a transformé / amélioré notre vie… » ; s'il s'agit d'un blâme : « cet objet est nocif, pernicieux, dangereux car il a transformé / amélioré notre vie… »

  • Registre : il n'est pas indiqué. Vous avez le choix.

  • Situation d'énonciation : qui ? « magazine » / « vous » un journaliste  vous utiliserez la première personne du singulier ; à qui ? aux lecteurs de ce magazine.

  • Niveau de langue : dans la mesure où il s'agit d'un article publié, vous devez utiliser un langage soutenu ou courant, mais pas familier.

Définition du texte

Article de magazine (genre) qui défend ou critique (type de texte : argumentatif) un objet (thème), ? (registre), pour en faire l'éloge ou le blâme et montrer l'impact de cette innovation dans la société et les mentalités (buts).

Chercher des idées

Les choix à faire

  • L'objet

    Un problème : qui est « nous » ? L'emploi de « nos », « notre » semble renvoyer à « moi mais aussi vous » (le journaliste et ses lecteurs), et par conséquent à notre époque (relativement) moderne. Mais il peut aussi s'agir de « nous » = les êtres humains en général ; cela autorise alors à choisir une invention plus ancienne (par exemple l'imprimerie, au xvie siècle)… Cependant il vaut sans doute mieux choisir un objet assez récent.

    Quelques suggestions

    • les moyens de transport : le train, l'avion, la fusée… ;

    • les moyens pour communiquer : le livre – en relation avec l'imprimerie –, la radio, la télévision, le téléphone, le téléphone portable, l'ordinateur… ;

    • l'ampoule, la machine à laver, la boîte de conserves, le jean, l'IRM…

  • Le registre

    • Si c'est un éloge, il pourra être lyrique, dans la mesure où vous voulez faire partager votre enthousiasme : exclamations, interrogations, hyperboles, amplifications, images positives… Il pourra même être épique.

    • Si c'est un blâme, le texte pourra jouer sur plusieurs registres : polémique (vous pouvez vous montrer assez virulent : exclamations, rythme heurté, interjections…) ; ou ironique, et même faussement lyrique (s'inspirer du texte de Mirbeau), ou encore satirique.

    • Dans l'un et l'autre des cas de figure, vous pouvez adopter, pour quelques lignes, le registre didactique, notamment si vous faites un petit historique de l'invention choisie (noms propres, dates, statistiques…) ; recours à des tournures généralisantes (phrases assertives, présent de vérité générale, pronoms indéfinis…).

Le fond : l'argumentation

  • Les arguments

    Montrez l'impact (bon ou mauvais) de cette innovation dans la société.

    – Pour trouver des arguments, commencez vos phrases par :

    « Cet objet a modifié notre perception du monde parce que… (il a changé nos modes de communication ; il a donné une autre notion des distances… ; il a tué la vie de famille et les relations humaines…). »

    – Attention : un même objet peut être ressenti positivement ou négativement. On peut trouver des arguments pour soutenir les deux thèses. Mais vous devez choisir !

    Exemple : la télévision.

    Pour un éloge : objet de culture, d'ouverture, de divertissement…

    Pour un blâme : tue le livre et la lecture, réduit à néant la vie de famille, paralyse l'esprit critique, « formate » tout le monde sur le même modèle, moyen de propagande ou d'abrutissement…

  • Les exemples

    L'article n'aura aucune force argumentative si elle ne s'appuie pas sur des exemples précis que vous choisirez en fonction des arguments retenus.

    Par exemple, pour l'ordinateur qui a facilité et multiplié les communications : recherche d'informations sans se déplacer pour un exposé ; possibilité de consulter un itinéraire sur Internet…

La forme : la construction, la progression, le ton et le reste…

Vous ne devez pas présenter vos arguments comme dans une dissertation sous forme d'arguments ordonnés ; il faut les « habiller » de façon à rendre votre article convaincant. Pour cela, vous devez :

  • vous impliquer : prise de position personnelle, avec des indices ­personnels de la 1re personne, des termes modalisateurs, des exclamations ; exemples tirés de votre expérience personnelle… La 1re personne du pluriel inclut le lecteur dans le discours et dans votre propre point de vue. Votre personnalité et votre conception du monde se découvriront derrière votre texte ;

  • impliquer vos lecteurs, pour qu'ils se sentent directement concernés (établir une relation avec le destinataire pour l'amener à partager sa conviction) : indices personnels de la 2e personne, mais aussi le pronom « on » (qui permet le passage à des vérités générales), apostrophes, questions (qui peuvent être rhétoriques) ;

  • recourir à des procédés de l'éloquence : comparaisons, métaphores, antithèses, hyperboles (exagérations), répétitions, anaphores, travail sur le rythme des phrases…

Réussir l'écriture d'invention : voir guide méthodologique.

L'éloge, le blâme : voir lexique des notions.

Les registres : voir lexique des notions.