Prévention contre l’hépatite B

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re L - 1re ES | Thème(s) : Prendre en charge sa vie sexuelle
Type : Partie 3 | Année : 2012 | Académie : France métropolitaine
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet & Corrigé
 
Prévention contre l’hépatite B

Féminin/masculin

SVT

sci1_1209_07_01C

France métropolitaine • Septembre 2012

Féminin/masculin • 6 points

Le message suivant a été trouvé sur un forum de discussion : « Bonjour, j’ai eu un rapport sexuel à risque samedi soir. Je suis inquiet car je n’ai pas utilisé de préservatif et j’ai peur d’une éventuelle contamination par une IST. Pourriez-vous m’aider ? »

Document 1

L’hépatite

a. Caractéristiques de l’hépatite B

L’hépatite B est une infection virale s’attaquant au foie. Elle peut entraîner une maladie chronique du foie et expose les sujets atteints à un risque élevé de décès par cirrhose ou cancer du foie. Le virus se transmet par contact avec le sang ou d’autres liquides biologiques (sperme, sécrétions vaginales) d’une personne infectée, pas par simple contact de la vie courante.

www.who.int (Organisation mondiale de la santé)

b. Obligation vaccinale face à l’hépatite B

L’obligation vaccinale concerne :

  • les professionnels de santé des établissements de soins ou de prévention exposés au sang et aux liquides biologiques ;
  • les étudiants de ces professions (article L. 3111-4 du Code de la santé publique. Arrêtés d’application des 15 mars et 23 août 1991) ;
  • le personnel exposé des services d’incendie et de secours (arrêté du 29 mars 2005).

www.inpes.sante.fr (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé)

Document 2

Affiche promouvant la vaccination contre l’hépatite B


Photo d’archive d’une affiche de la première campagne nationale de communication contre l’hépatite B (1994)

afp.google.com Agence France Presse

Document 3

Affiche promouvant l’utilisation du préservatif


L’hépatite B ne se guérit pas non plus. Le préservatif empêche la propagation des infections sexuellement transmissibles (Sida, hépatite B…). Le mode de transmission est le même que celui du virus du Sida (VIH) mais le virus de l’hépatite B est 50 à 100 fois plus infectieux.

Question 1

À l’aide des documents fournis et de vos connaissances, justifiez l’inquiétude de l’internaute vis-à-vis d’une éventuelle contamination par une IST.

Question 2

À l’aide des documents, montrez comment des comportements individuels adaptés peuvent limiter la propagation de l’hépatite B au sein de la population.

Interpréter les questions

  • La première question est très simple : il s’agit d’expliquer en quoi un rapport sans protection peut permettre la transmission d’une IST. Le document vous aide à formuler la réponse même si vous la connaissez déjà.
  • La deuxième question repose sur l’exploitation des documents concernant principalement le virus de l’hépatite B, la vaccination et le préservatif. Il s’agit de montrer que des comportements individuels adaptés peuvent limiter la propagation du virus de l’hépatite B pour le bien de la population dans son ensemble.

Comprendre les documents

  • Le document 1 concerne les effets et le mode de transmission du virus de l’hépatite B.
  • Le document 2 concerne un document de l’Inpes sur les textes de loi et l’obligation vaccinale de certaines populations exposées au virus de l’hépatite B.
  • le document 3 est une affiche de campagne nationale de communication concernant la vaccination contre l’hépatite B.
  • Le document 4 donne des précisions sur le préservatif et les IST.

Organiser les réponses

  • Dans la question 1, n’oubliez pas de respecter la forme exigée : il s’agit de répondre à un internaute inquiet d’avoir peut-être attrapé une IST après un rapport sexuel non protégé.
  • Puis, dans la question 2, utilisez les documents pour montrer la gravité de l’infection par l’hépatite B et les moyens de prévention individuels utilisables.
Corrigé

Question 1

Cher internaute,

Tu as eu un rapport sexuel samedi soir et tu n’as pas utilisé de préservatif ; ainsi, tu es inquiet d’avoir attrapé une IST.

J’ai bien peur que tu n’aies raison.

En effet, les agents responsables des IST, ou Infections sexuellement transmissibles, se transmettent lors de rapports sexuels par contact avec du sang ou d’autres liquides biologiques comme le sperme ou les sécrétions vaginales. Ainsi, les rapports génitaux mais aussi oraux-génitaux (la muqueuse de la bouche peut être le siège de microcoupures) peuvent être contaminants. Seuls les contacts simples cutanés ne sont pas contaminants (document 1).

Si la personne que tu as fréquentée est atteinte d’une IST, tu as malheureusement pu l’attraper.

Je te conseille de consulter d’urgence un médecin pour effectuer des prélèvements et les tester pour différents agents infectieux responsables d’IST.

Bon courage !

Question 2

Pour éviter une augmentation de la prévalence de l’hépatite B dans la population générale, il convient d’avoir des comportements individuels adaptés et de protection.

  • L’hépatite B est une infection virale grave puisqu’elle s’attaque au foie, où elle entraîne un risque élevé de cirrhose ou de cancer, avec un fort taux de décès (document 1). Son pouvoir infectieux est 50 à 100 fois plus élevé que celui du Sida (document 4).
  • Il existe un vaccin contre le virus de l’hépatite B. Il est obligatoire pour les personnes exposées, comme les professionnels de santé exposés au sang et aux liquides biologiques, les étudiants de ces professions et le personnel de secours (document 2). Ce vaccin peut aussi être effectué par toute autre personne le désirant, notamment les personnes ayant des pratiques sexuelles à risque.
  • Le préservatif reste le seul moyen de contraception qui empêche la propagation du virus de l’hépatite B par contact sexuel (document 4).