Prince Harry in Lesotho

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle S - Tle STI2D - Tle STMG - Tle ST2S - Tle STL | Thème(s) : Mythes et héros - L'épreuve de compréhension orale
Type : Compréhension orale | Année : 2013 | Académie : Inédit
Corpus Corpus 1
Prince Harry in Lesotho

Séries ES, S et technologiques • Compréhension orale

Corrigé

20

Oral

angT_1300_00_00C

Sujet d’oral • Mythes et héros

compréhension orale • Séries ES, S, technologiques

> Après trois écoutes du document, rédigez un compte rendu en français.

Ce document a été réalisé par Sky News le 24 avril 2009. Vous le trouverez à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/watch?v=au8xM5WdRoE

Vous pouvez également y accéder en tapant les mots clés : « Harry Lesotho Kick4life » dans un moteur de recherche.

Script

Reporter: Prince Harry first came to this country in 2004 and was deeply affected by what he saw. So he set up the charity Sentebaleto fund projects like this one.

Prince Harry: It’s behind the scenes, up in the mountains, where the volunteer nurses are doing sort of house runs to go and basically help these really sick people, not just kids but elderly people as well. They are dying in their beds, lying in their bedrooms. They’ve no access to hospitals, no access to a clinic; and you know, we’ve just got a big-scale problem that we’re trying to sort of help, you know. I like to think we’re doing a very good job and we’ll continue to do that for as long as possible.

Reporter: One of the organisations Sentebale supports is “Kick4Life which uses sport to try to get the message of AIDS prevention across. Lesotho has one of the world’s highest rates of HIV AIDS with just under a third of the population infected. Life expectancy here is just 34 years and there are more than 200,000 orphans.

It’s clear Prince Harry is very much at home in Africa and amongst its people. While his army career means he can’t always be as hands on as he might like, he sees this as a long-term project. His vision is to transform the lives of Lesotho’s children and ensure this country’s orphan generation is no longer forgotten.

Sarah Hughes, Sky News in Lesotho.

Les clés du sujet

Le titre

  • Le prince Harry est le second fils du prince Charles et de la princesse Diana. Le Lesotho est un royaume membre du Commonwealth Britannique, géographiquement enclavé dans l’Afrique du Sud.
  • Il faudra chercher la raison de la présence du prince Harry au Lesotho. Comme soldat ? En représentation de la Couronne lors d’un voyage ? Dans le cadre d’une démarche humanitaire, comme le faisait souvent sa mère ? Ou bien y a-t-il défrayé la chronique ?

Pour en savoir plus :

http://sentebale.org/

http://www.kick4life.org/

1re écoute

Indices

  • Il s’agit d’un reportage de la chaîne Sky News (logo en haut à gauche de l’écran) qui montre Harry participant au côté de jeunes Lesothans à des activités : construction d’un édifice (centre de soins ?), match de football.
  • Il y a une brève interview du prince ainsi que des commentaires de la journaliste, plus faciles à comprendre et dans lesquels vous puiserez l’essentiel de l’information.

Mots clés à repérer

First came to this country in 2004; deeply affected; charity; help; sick people; message; AIDS prevention; population infected; 200 000 orphans; transform the lives of Lesotho’s children.

Déductions

  • On est clairement dans le cadre d’une action humanitaire.
  • Ce n’est pas la première fois que Harry se rend au Lesotho (first came to this country in 2004). Il vient aider des populations malades (help ; sick people ; population infected) du SIDA (AIDS prevention) dans le cadre d’une action caritative (charity).
  • Il s’implique très sincèrement (deeply affected) en particulier auprès des enfants (transform the lives of Lesotho’s children).

2e et 3e écoutes

Mots et phrases clés par thèmes

  • Dans l’interview du prince : up in the mountains; volunteer nurses; help ; sick people; not just kids; older people as well; no access to a hospital; I’d like to think we’re doing a very good job; as long as possible.
  • Sur la situation au Lesotho : sick people; not just kids; older people as well; no access to a hospital; one of the world’s highest rates of HIV AIDS; just under a third of the population infected ; life expectancy; 34 years; more than 200 000 orphans ; orphan generation.
  • Sur les actions mises en place : up in the mountains; volunteer nurses; help ; one of the organisations; “kick for life” (qui en fait s’écrit Kick4Life) which uses sport; to get the message of AIDS prevention across.
  • Sur l’implication du prince : first came to this country in 2004 ; deeply affected by what he saw ; he set up the charity ; to fund projects; I’d like to think we’re doing a very good job; as long as possible; Prince Harry is much at home here in Africa; a long-term project; his vision is to transform the lives of Lesotho’s children ; to show this country’s orphan generation is no longer forgotten.

Déductions

  • La situation sanitaire du Lesotho est grave (life expectancy ; 34 years ; more than 200 000 orphans) : un tiers de la population est atteint du SIDA, au point qu’on parle d’une génération d’orphelins (orphan generation), dans un contexte hospitalier pauvre (no access to a hospital).
  • L’interview du prince donne un exemple : des infirmières volontaires (volunteer nurses) aident des personnes malades isolées dans les montagnes (up in the mountains).
  • Le prince est très impliqué : il a mis en place un organisme caritatif (he set up the charity – on ne vous pénalisera pas de ne pas en avoir saisi le nom : Sentebale) dans lequel il place beaucoup d’espoir (I’d like to think we’re doing a very good job ; as long as possible) et auquel se joignent d’autres organisations (one of the organisations ; “Kick4Life”). Le sport est un moyen de sensibiliser à la prévention contre le SIDA (which uses sport ; to get the message of AIDS prevention across). L’action du prince Harry l’a rendu très populaire au Lesotho (Prince Harry is much at home here in Africa), où il attire en particulier l’attention sur le sort des enfants orphelins (to show this country’s orphan generation is no longer forgotten).
Corrigé
Corrigé
  • Il s’agit d’un reportage de la chaîne de télévision Sky News consacré à l’action humanitaire du prince Harry au Lesotho.
  • Le prince s’investit fortement dans une organisation ayant pour but d’aider les gens malades du SIDA. Il est déjà venu au Lesotho en 2004 et a été très affecté par ce qu’il y a vu : 200 000 orphelins, une espérance de vie de 34 ans, et près d’un tiers de la population infecté par le SIDA (un des taux les plus élevés au monde). Il a donc mis en place un organisme caritatif nommé Sentebale, qui finance certains projets comme celui présenté au début du reportage et dont il a dû être parlé avant (la construction d’un édifice, peut-être une école ? Ce n’est pas dit).
  • Au cours de l’interview le prince Harry explique que des infirmières volontaires sont envoyées dans des lieux éloignés de tout centre hospitalier, en particulier dans la montagne, pour aider les malades – jeunes et vieux ; il espère que son action, qu’il inscrit dans la durée, est efficace – en tout cas, il en est satisfait et souhaite qu’elle se poursuive longtemps.
  • L’une des organisations financées par Sentable s’appelle Kick4Life et utilise le sport comme un moyen de sensibiliser la population à la prévention contre le SIDA. Harry s’implique personnellement, comme s’il était un enfant du pays, et son projet à long terme a pour ambition de changer la vie de cette génération d’orphelins tout en leur témoignant qu’on ne les oublie pas.