Simondon, Du mode d’existence des objets techniques

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : La technique
Type : Explication de texte | Année : 2020 | Académie : Inédit


Explication de texte

Simondon, Du mode d’existence des objets techniques

4 heures

20 points

Intérêt du sujet • Dans Les Temps modernes, Charlot se fait littéralement « manger » par une machine. Faut-il craindre que les machines automatisent toute notre vie et nous ôtent tout pouvoir de penser et de nous rebeller ?

 

Expliquez le texte suivant :

Or, en fait, l’automatisme est un assez bas degré de perfection technique. Pour rendre une machine automatique, il faut sacrifier bien des possibilités de fonctionnement, bien des usages possibles. L’automatisme, et son utilisation sous forme d’organisation industrielle que l’on nomme automation, possède une signification économique ou sociale plus qu’une signification technique. Le véritable perfectionnement des machines, celui dont on peut dire qu’il élève le degré de technicité, correspond non pas à un accroissement de l’automatisme, mais au contraire au fait que le fonctionnement d’une machine recèle une certaine marge d’indétermination. C’est cette marge qui permet à la machine d’être sensible à une information extérieure. C’est par cette sensibilité des machines à de l’information qu’un ensemble technique peut se réaliser, bien plus que par une augmentation de l’automatisme. Une machine purement automatique, complètement fermée sur elle-même, dans un fonctionnement prédéterminé, ne pourrait donner que des résultats sommaires. La machine qui est douée d’une haute technicité est une machine ouverte, et l’ensemble des machines ouvertes suppose l’homme comme organisateur permanent, comme interprète vivant des machines les unes par rapport aux autres. Loin d’être le surveillant d’une troupe d’esclaves, l’homme est l’organisateur permanent d’une société des objets techniques qui ont besoin de lui comme les musiciens ont besoin du chef d’orchestre.

Gilbert Simondon, Du mode d’existence des objets techniques, 1958.

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.

 

Les clés du sujet

Repérer le thème et la thèse

Quel est le critère du perfectionnement des machines ?

Pour Simondon, une machine perfectionnée possède une marge d’indétermination, ce qui lui permet d’être sensible aux informations extérieures. Ce n’est donc pas l’automation qui caractérise une technique évoluée, mais bien plutôt sa plasticité.

Dégager la problématique

phiT_2000_00_41C_01

Repérer les étapes de l’argumentation

Tableau de 3 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 3 lignes ;Ligne 1 : 1. Le critère du perfectionnement(l. 1 à 10); Qu’est-ce que l’automation ? Quelles en sont les limites ?Quel est le critère du perfectionnement technique ?; Ligne 2 : 2. Une sensibilité aux informations extérieures (l. 10 à 15); Que signifie la « marge d’indétermination » dans le fonctionnement d’une machine ? À quel(s) exemple(s) cela vous fait-il penser ?Qu’est-ce qui caractériserait une machine absolument automatique ? Pourquoi cela serait-il insatisfaisant ?; Ligne 3 : 3. Le rôle de l’homme(l. 15 à 21); Pourquoi la place de l’homme n’est pas menacée par le développement technique des machines ?Quel rôle revient à l’homme dans ce monde composé de « machines ouvertes » ?;