Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne des lendemains de la Seconde Guerre mondiale à nos jours

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle L | Thème(s) : Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875
Type : Composition | Année : 2017 | Académie : France métropolitaine


France métropolitaine • Juin 2017

composition

Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne des lendemains de la Seconde Guerre mondiale à nos jours

Les clés du sujet

Analysez le sujet

Les termes du sujet

Terme

Définition

socialisme

Doctrine qui préconise l’établissement d’une société plus juste et égalitaire grâce à la propriété collective des moyens de production.

communisme

Idéologie d’inspiration socialiste qui préconise l’établissement d’une société sans classes par la voie d’une révolution et de la dictature du prolétariat.

syndicalisme

Organisation qui défend les revendications professionnelles de ses membres.

La problématique

Le sujet s’inscrit d’abord dans la période d’instauration du communisme en Allemagne de l’Est et de sa confrontation avec le mouvement socialiste qui cherche sa propre voie en Allemagne de l’Ouest. En se prolongeant « jusqu’à nos jours », il couvre ensuite la période de la réunification, celle qui voit l’échec de l’orientation communiste tandis que le parti socialiste ouest-allemand, le SPD, se convertit à la social-démocratie.

Il s’agit donc de montrer comment et pourquoi le socialisme comme idéologie est devenu marginal en Allemagne, sans oublier pour autant la réussite du mouvement syndical. En quoi le premier a-t-il été un échec quand le second est plutôt une réussite ?

Utilisez les mots clés

hgeT_1706_07_01C_N1

Évitez les pièges

Évitez une construction par modèle : I/ Le socialisme d’État en RDA ; II/ Le socialisme de parti en RFA. Cette approche conduit à mélanger plans thématique et chronologique, la période allant de 1990 à nos jours faisant disparaître la concurrence entre les deux expériences. De même, le plan analytique organisé autour des trois termes du sujet est à bannir.

N’oubliez pas de traiter du syndicalisme. Ne le mettez pas sur le même plan que le socialisme et le communisme. Dans le modèle ouest-allemand il est plutôt une réussite.

N’opposez pas le SPD (parti socialiste ouest-allemand) et le SED (parti communiste est-allemand) sur la base d’une opposition capitalisme (RFA) contre communisme (RDA). À l’origine, le SPD appartient à la famille des partis socialistes. Le sujet revient à montrer comment il s’en écarte au fil du temps.

Le plan en deux parties organisé autour de 1989 est possible. Il risque toutefois d’être déséquilibré. Plus difficile parce qu’il suppose de bien connaître la vie politique de l’Allemagne, un plan chronologique en trois parties, avec 1961 et 1989 comme dates clés, est préférable.