A-t-on le devoir d'être heureux ?

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Le bonheur
Type : Dissertation | Année : 2018 | Académie : Polynésie française


Polynésie française • Juin 2018

dissertation • Série ES

A-t-on le devoir d’être heureux ?

Les clés du sujet

Définir les termes du sujet

A-t-on

Le « on » peut renvoyer de manière anonyme à n’importe quel individu mais aussi à l’ensemble de la société.

Le devoir

Le devoir désigne l’obligation morale ou sociale d’agir. Au sens strict, le devoir renvoie au respect exclusif de la loi morale.

D’être heureux

Le bonheur désigne un état de satisfaction totale auquel on aspire et qui est censé durer.

Dégager la problématique et construire le plan

La problématique

A priori, la formulation semble paradoxale dans la mesure où le devoir s’oppose à la liberté et où le bonheur au contraire la présuppose. La question sera alors de savoir en quoi on peut parler d’un devoir de bonheur, mais aussi de savoir qui serait en mesure de l’exiger.

Le plan

Une première partie établit les oppositions qu’il semble y avoir entre devoir et bonheur. La seconde partie nuance la première en montrant que l’on se doit d’être heureux, que c’est une exigence envers soi et les autres. Enfin, la dernière partie précise que, s’il y a un devoir d’être heureux, celui-ci ne peut être imposé, il reste une aspiration personnelle.

Éviter les erreurs

Ce sujet n’est pas la simple confrontation de deux notions du programme, devoir et bonheur. Il faut aussi penser l’expression dans sa totalité en se demandant qui pourrait exiger un tel devoir.