Test de fertilité

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re ES - 1re L | Thème(s) : Prendre en charge sa vie sexuelle
Type : Partie 3 | Année : 2013 | Académie : France métropolitaine
 
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Test de fertilité
 
 

Féminin/masculin

Corrigé

33

SVT

sci1_1306_07_03C

 

France métropolitaine • Juin 2013

Féminin/masculin • 6 points

Pour les couples souhaitant concevoir un enfant, il existe depuis plusieurs années des tests pharmaceutiques de fertilité adressés aux femmes.

Document 1

Extraits d’une notice d’utilisation d’un test de fertilité vendu en pharmacie


 

Comment le test d’ovulation peut vous aider ?

Le test d’ovulation détecte la montée de l’hormone lutéinisante (LH) dans vos urines.

Votre fertilité est maximale le jour de cette montée de LH et le lendemain.

Vos deux jours les plus fertiles commencent dès que le test d’ovulation détecte votre montée de LH. Si vous avez des rapports sexuels dans les 48 heures suivantes, vous maximisez vos chances de concevoir un bébé.

Question 1

À partir du document 1 et de vos connaissances, expliquez le principe du test de fertilité.

Question 2

À partir de vos connaissances, justifiez l’information extraite d’une notice d’utilisation d’un test de fertilité : « Si votre résultat est positif […], vous n’avez plus besoin de tester au cours de ce cycle. »

Question 3

Cochez uniquement la réponse exacte.

Ce test peut être utilisé comme moyen contraceptif efficace : en faisant le test à chaque cycle pour connaître la date de l’ovulation, on peut s’abstenir périodiquement de rapports sexuels.

Ce test peut être utilisé comme moyen contraceptif efficace : en faisant le test pour connaître la date de l’ovulation pour un cycle, on peut miser sur la régularité parfaite des cycles pour s’abstenir périodiquement de rapports sexuels.

Ce test ne peut pas être utilisé comme moyen contraceptif : un rapport sexuel deux à trois jours avant la montée de LH peut être fécondant à cause de la durée de vie des spermatozoïdes.

Ce test ne peut pas être utilisé comme moyen contraceptif : un rapport sexuel deux à trois jours avant la montée de LH peut être fécondant à cause de la durée de vie de l’ovule.

Interpréter les questions

Les questions 1 et 2 doivent être rédigées à l’aide du document 1 et de vos connaissances. Il faut se souvenir que la durée de vie d’un ovule est d’environ un jour, et celle des spermatozoïdes dans les voies féminines de quelques jours. Pour la suivante, qui est un QCM, il suffit de cocher uniquement la réponse exacte.

Comprendre les documents

Le document 1, unique dans cette question, est extrait d’une notice d’utilisation d’un test de fertilité vendu en pharmacie. Il comporte un schéma et quelques phrases explicatives.

Organiser les réponses

  • Dans la première question, il convient d’exploiter le plus complètement possible le document 1 et vos connaissances afin de montrer comment ce test de fertilité fonctionne.
  • Dans la deuxième question, vos connaissances seules (concernant le cycle féminin) sont à utiliser.
  • La troisième question est un QCM. On vous demande de cocher uniquement LA réponse exacte. Nous avons choisi de mettre quelques phrases explicatives à votre attention mais elles ne sont nullement exigées lors de l’épreuve.
Corrigé

QUESTION 1

Avant tout, il convient de rappeler que l’ovulation est provoquée chez la femme par un pic de LH, hormone hypophysaire, au 14e jour du cycle environ. Le test repose sur la détection dans les urines du pic de LH ovulatoire. Il est produit 24 h environ avantle jour de l’ovulation et permet donc d’anticiper celle-ci.

La durée des cycles étant variable et la durée de vie de l’ovule courte (1 jour), la période de fécondité est limitée : elle est optimale le jour de la détection du pic de LH et le suivant (jour de l’ovulation). En effet les spermatozoïdes ont une durée de vie de 3 à 5 jours et peuvent donc attendre quelques jours l’ovule, alors que l’ovule ne peut pas les attendre plus d’un jour. D’où l’intérêt de ce test : un couple peut décider d’avoir un rapport sexuel le jour de la détection, ou le lendemain (jour de l’ovulation), optimisant ainsi les chances que ce rapport soit fécondant.

QUESTION 2

Une seule ovulation par cycle est possible. En effet, après l’ovulation, le reste du follicule dans l’ovaire se transforme en une structure appelée corps jaune qui sécrète une association de progestérone et d’œstradiol, association qui inhibe (freine) le complexe hypothalamo-hypophysaire (« rétrocontrôle négatif »). Ainsi, les gonadostimulines LH et FSH redescendent à des taux très faibles, empêchant la maturation d’un autre follicule et une autre ovulation.

C’est pourquoi, quand le pic ovulatoire de LH a été détecté, il est totalement inutile pour la femme de continuer à se tester au cours du même cycle : il n’y aura pas d’autre ovulation.

QUESTION 3

La bonne réponse est la troisième : « Ce test ne peut pas être utilisé comme moyen contraceptif : un rapport sexuel deux à trois jours avant la montée de LH peut être fécondant à cause de la durée de vie des spermatozoïdes. »

La réponse 1 est inexacte car la période de fécondité de la femme ne se limite pas au jour de l’ovulation (elle comporte aussi les 4 à 5 jours qui le précèdent).

La réponse 2 est inexacte car les cycles féminins sont irréguliers.

La réponse 4 n’a pas de sens, car 2 à 3 jours avant la montée de LH, il n’y a pas encore d’ovule.