Théâtre et mythes antiques : Giraudoux, Cocteau, Anouilh

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Théâtre et mythes antiques : Giraudoux, Cocteau, Anouilh

FB_Bac_99066_Lit1_F99

99

185

6

Certains écrivains présentent une réflexion sur le sens de la vie en transposant au théâtre des mythes antiques qu’ils réactualisent.

1 Jean Giraudoux (1882-1944) : tragédie et humour

 Passionné par la culture allemande, Giraudoux mène une double carrière de diplomate et d’écrivain.

info Le prince troyen Pâris a enlevé Hélène, l’épouse de Ménélas, roi de Sparte (Grèce), rapt qui déclenche la guerre de Troie où Grecs et Troyens vont s’affronter pendant dix ans.

La guerre de Troie n’aura pas lieu (1935) ou l’impossibilité d’éviter la guerre : Hélène et Pâris s’aiment-ils encore ? Ulysse, le guerrier grec, arrive à Troie pour négocier la restitution d’Hélène avec Hector, le chef troyen. Cependant la guerre de Troie aura lieu, à cause des hommes certes, mais aussi parce qu’elle est voulue par le destin.

L’essentiel sur…

La guerre de Troie n’aura pas lieu

  • Une réflexion sur l’absurdité de la guerre ; une sombre intuition de la Seconde Guerre mondiale.
  • Une vision fataliste : l’Histoire est soumise à la marche inexorable du destin.
  • L’art du trait d’esprit (« Un seul être vous manque et tout est repeuplé »).

2 Jean Cocteau (1889-1963) : théâtre et poésie

 Le théâtre de Cocteau renvoie à son univers poétique (>fiche76).

info Œdipe, fils de Jocaste et de Laïos, roi de Thèbes, est abandonné par ses parents à qui l’oracle de Delphes a prédit qu’il tuerait son père et épouserait sa mère. Il est recueilli et élevé par le roi de Corinthe. Devenu adulte, l’oracle lui révèle la malédiction qui pèse sur lui ; il fuit alors ceux qu’il croit être ses parents. En chemin, il tue un homme lors d’une querelle, lequel n’est autre que son père. Puis, arrivé aux portes de Thèbes, il résout l’énigme que lui pose le Sphinx, tue le monstre et obtient pour récompense la main de Jocaste, veuve depuis peu…

 Dans La Machine infernale (1934), Œdipe rencontre le Sphinx qui, sous la forme d’une jeune fille, l’aide à triompher de l’épreuve : le destin est en marche, telle une « machine infernale ».

Œdipe. – J’ai tué celui qu’il ne fallait pas. J’ai épousé celle qu’il ne fallait pas. J’ai perpétué ce qu’il ne fallait pas. Lumière est faite…

La Machine infernale, acte IV, © Éditions Grasset 

L’essentiel sur…

La Machine infernale

  • Un théâtre poétique, teinté de fantastique : spectre de Laïus, apparition de Jocaste après sa mort…
  • Une œuvre hantée par l’énigme de la mort et du destin.

3 Jean Anouilh (1910-1987) : la quête du bonheur

 Né à Bordeaux, Anouilh consacre sa vie au théâtre.

Antigone (1944) est une reprise moderne de la tragédie de Sophocle (ve siècle av. J.-C.). À Thèbes, Antigone, fille d’Œdipe et de Jocaste, affronte son oncle, le roi Créon, qui refuse une sépulture à son frère rebelle. Éprise d’idéal et d’absolu, elle rejette le bonheur et la vie de compromis que lui propose Créon.

Créon. – […] Tu l’apprendras toi aussi, trop tard, la vie c’est un livre qu’on aime, c’est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu’on tient dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison […] tu verras, […] la vie, ce n’est peut-être tout de même que le bonheur.

Antigone, © Éditions de la Table Ronde

L’essentiel sur…

Antigone

  • La désacralisation du mythe grec : l’Antigone d’Anouilh ne se bat plus au nom de valeurs sacrées, mais au nom de son idéal d’adolescente qui refuse les compromis du monde adulte.
  • Une Antigone considérée comme une figure de la Résistance dans le contexte de la France occupée.
  • Un tragique moderne né du sentiment de l’absurde* : Antigone ne sait plus pourquoi elle meurt.
  • L’usage constant des anachronismes qui actualisent le mythe.