Top iconic images of the world

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle ES - Tle S - Tle ST2S - Tle STI2D - Tle STL - Tle STMG | Thème(s) : Mythes et héros - L'épreuve de compréhension orale
Type : Compréhension orale | Année : 2016 | Académie : Inédit

 

19

Sujet d’oral • Mythes et héros

compréhension orale • Séries ES, S, technologiques

Top iconic images of the world

Après trois écoutes du document, depuis le début jusqu’à « astonishing » (1 min 34 s), rédigez un compte-rendu en français.

Ce document a été réalisé par la BBC le 7 octobre 2011. Vous le trouverez à l'adresse suivante : www.bbc.com/news/entertainment-arts-15224054

Vous pouvez également y accéder en tapant les mots clés : « BBC top iconic pictures » dans un moteur de recherche.

Script

Journalist: We may not understand one another’s languages, but images are different. The courageous lion, the heart, Che Guevara, the Coke bottle, the cross, Christ – these are the images we all know and understand, according to one Oxford professor.

Pr Kemp: All the images, I think, whether it is the Coke bottle, which is a kind of pop image, or a Syrian war photograph, I think they all have to get in here in some way, there has to be some very personal reaction to them.

Journalist: The workers here at ‘Fresh Air T-shirts’ see these, chosen images all the time. They know them well.

Employee A: Coca Cola! Classic! The original Coca Cola!

Employee B: Yeah, Mona Lisa!

Employee C: Einstein! E equals m c squared (E=mc2) is the theory of relativity.

Journalist: These images are absolutely everywhere, but it’s not just about whether or not they’re famous, it’s about whether or not they convey an idea. Do they mean something to people?

Employee D: Freedom. Revolution. America. School.

Journalist: And icons make money. New York has done very well out of this.

M. Glaser: Last year, they didn’t do as well, they only made a hundred and fifty million, I make it, that’s about three hundred and fifty million, in no time it really is a billion dollars – a billion dollars! For a little scrap of nothing! Astonishing!

Les clés du sujet

Le titre

Le titre fait référence aux images célèbres d’icônes à travers le monde.

Grâce au terme « top », on a l’idée d’une liste classant les plus connues.

Le premier sens d’« icône » est une représentation religieuse, mais on peut s’attendre à entendre parler de célébrités connues et reconnues, mais aussi de leur image (visuelle). S’agit-il d’une rétrospective ? Ou y a-t-il un rapprochement avec les valeurs que ces personnes célèbres véhiculent ? À partir de quels critères la liste a-t-elle été établie, et dans quel but ?

1re écoute

Indices

« BBC » est indiqué en bas à droite. Le reportage montre diverses scènes, dont la première illustre bien le titre : la planète terre en rotation, couverte d’images iconiques nommées par la voix off, que nous retrouverons plus tard. Cette introduction est suivie de l’interview d’un professeur qui semble être identifié comme expert, puis d’un reportage dans une usine qui imprime ces images aperçues au début sur des textiles. Les employés sont interrogés sur ce que leur évoquent les images qu’ils impriment, avant que le commentateur ne reprenne la parole pour lancer la deuxième partie du sujet, elle aussi suivie d’une interview.

Mots et phrases clés à repérer

Understand ; languages ; images ; different ; personal reaction ; every­where ; famous ; convey an idea ; mean something ; money.

Déductions

Le sujet s’attache à démontrer le caractère universel des icônes : contrairement aux langues parlées ou écrites (« languages »), les images sont comprises partout.

Elles suscitent en nous des réactions (« personal reaction »). On les trouve partout (« everywhere »).

Non seulement elles représentent des personnages, symboles ou objets célèbres, mais la plupart du temps elles véhiculent une idée (« convey an idea »), elles ont une signification au-delà de leur simple représentation visuelle (« mean something »).

On peut déduire qu’il va y avoir un lien établi entre les icônes et leur impact économique (« money »).

2e et 3e écoutes

Mots et phrases clés par thèmes

Sur les icônes mentionnées : the courageous lion ; the heart ; Che Guevara ; the Coke bottle ; the cross ; Christ ; Mona Lisa ; Einstein (E=mc2) ; a war photograph.

Sur les valeurs liées à ces icônes : pop image ; freedom ; revolution ; ­America ; school ; the theory of relativity.

Sur les effets et enjeux des icônes : these are the images we all know and understand ; there has to be some very personal reaction to them ; it’s not just about whether or not they’re famous, it’s about whether or not they convey an idea ; icons make money ; New York ; Last year, they only made a hundred and fifty million ; For a little scrap of nothing! Astonishing!

Sur l’origine du sujet : one Oxford professor.

Déductions

Le reportage est centré sur les assertions d’un professeur d’Oxford (« Oxford professor »), qui déclare que les icônes sont comprises partout, quelles qu’elles soient. Il semble en avoir listé plusieurs, citées d’entrée (le lion symbole de courage, le cœur, la bouteille de Coca…) mais se réfère à une photographie de guerre (« war photograph ») pour montrer qu’elles suscitent en nous une réaction.

C’est précisément le sujet : au-delà de leur côté célèbre, le journaliste tente de voir quelles idées sont associées aux icônes. Il pose la question à des personnes qui travaillent dans une entreprise (l’image du Che évoque la liberté, la révolution…).

Mais surtout, ces images génèrent beaucoup d’argent, comme le montre l’exemple de la ville de New York (« a hundred and fifty million ») même si la personne interrogée semble penser que le petit logo ne vaut pas autant (« For a little scrap of nothing! Astonishing! »).

Corrigé

Corrigé

Il s’agit d’un reportage de la BBC sur les icônes les plus célèbres, dont font partie le Che Guevara, la bouteille de Coca-Cola, la croix… Toutes ces icônes, comme l’a déclaré un professeur d’Oxford, sont comprises par tous, au-delà du langage. Elles sont donc universelles. Interrogé brièvement, il explique que quelles que soient ces images, que ce soit une bouteille de Coca, qui fait partie de la culture populaire, ou une photographie de guerre, elles suscitent en nous des réactions et entrent au centre de nos émotions.

Interrogées à l'occasion d'un test, certaines personnes qui travaillent avec ces images montrent qu’elles reconnaissent facilement la Joconde, une bouteille de Coca ou Einstein. Mais le journaliste veut aller plus loin et explique qu’au-delà de sa simple représentation, une icône doit véhiculer une idée, un message, symboliser quelque chose. Un deuxième test permet de voir que l’image du Che est associée à la liberté ou la révolution, l’équation de la théorie de la relativité à l’école, etc.

Pour finir, le journaliste cite l’exemple de New York, qui a tiré profit de son icône : une personne interrogée explique que l’an dernier, le bénéfice pour la ville n’a été « que » de 150 millions, mais qu’en tout, c’est un milliard que la métropole a gagné grâce à ce qu’il qualifie de « petit bout de rien ». On comprend qu’il est sidéré de voir tout l’argent amassé grâce à une simple image.