Annale corrigée Ecriture d'invention Ancien programme

Un jeune rend visite à un vieux sage pour qu'il lui révèle les voies d'accès au bonheur

QUESTION DE L'HOMME

Efficacité de la beauté d'un récit • Invention

44

fra1_1706_13_03C

Polynésie française • Juin 2017

Séries ES, S • 16 points

Efficacité de la beauté d'un récit

Écriture d'invention

Un jeune personnage rend visite à un vieux sage dont il attend qu'il lui révèle les voies d'accès au bonheur. Vous raconterez cette rencontre sous forme de fable ou de conte. Votre récit à visée argumentative s'achèvera sur la formulation suivante : « C'est mon secret pour être heureux. »

Votre texte comportera au moins une soixantaine de lignes.

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

Genre : « fable » ou « conte », « récit à visée argumentative » apologue.

Sujet : partie narrative : « rencontre » ; partie argumentative : « voies d'accès au bonheur », « secret pour être heureux »

Type de texte : « raconterez, récit » texte narratif ; « visée argumentative » texte argumentatif

Registre : non précisé, mais « vieux sage » et « révéler les secrets » suggèrent le registre didactique de la part du Sage.

Point de vue : « ce que ressent » point de vue interne et omniscient.

Niveau de langue : correct ou soutenu.

Caractéristiques du texte à produire définies à partir de la consigne :

Apologue (fable ou conte) (genre) qui raconte (type de texte) une rencontre (sujet), qui argumente (type de texte) sur le bonheur et ses voies d'accès (sujet), en partie didactique (registre), détaillé, subjectif (adjectifs) pour exposer une conception du bonheur et donner des conseils pour y accéder (buts).

Chercher des idées

Contraintes de fond

Le sujet : le bonheur et les moyens d'y parvenir.

Les caractéristiques et composantes d'un récit :

Un cadre spatio-temporel : différent pour la fable (monde animal, vie quotidienne…) et le conte (pays lointain ou merveilleux, pas de précision temporelle).

Les circonstances de la rencontre, la rencontre elle-même.

Les personnages, ici définis : « un vieux sage »/« un jeune personnage ».

Une « morale »/conception du bonheur.

Contraintes de forme

Celles de l'apologue : un narrateur, des personnages, des péripéties, des descriptions, des paroles rapportées, une thèse ou une « morale ».

La dernière phrase vous est imposée.

Les choix à faire

Genre : Fable ? en vers ou en prose ? ou conte ?

L'identité du « jeune personnage » : humain ? animal ?

Les relations entre les personnages : intimes ? cordiales ? distantes ?

La conception du bonheur : plutôt stoïcien ? épicurien ? l'harmonie, l'optimisme, la paix, le retrait du monde…

Le registre peut être lyrique ? pathétique ? dramatique ? ironique ? humoristique ? didactique (quand le vieux Sage parle).

La morale : explicite ? implicite ?

Corrigé

Le corrigé est un pastiche des fables de La Fontaine sur le même thème (« Le Philosophe scythe », « Le Savetier et le Financier », « l'Homme qui court après la Fortune et l'Homme qui l'attend dans son lit », « Le Rat de ville et le Rat des champs »…)

L'Apprenti Philosophe et le Vieux Sage

Le Jeune avait marché longtemps dans la nuit noire,

Beaucoup peiné, beaucoup lutté.

Pressé par le désir d'un unique savoir,

Il marchait vers le mont où le Sage siégeait.

Il espérait beaucoup de cet Ancien reclus,

De ce noble penseur empreint de gravité,

Tout empli de douceur et de sérénité.

On disait qu'il avait tout vu, tout lu.

Le Jeune enfin parvient à l'humble cabanon

Que le Sage habitait au plus haut du vieux mont,

L'aborde avec respect puis, le saluant bas,

Le fait arbitre de son cas.

« Noble Maître, dit-il, je viens te consulter

Non pour du monde obscur savoir les destinées,

Non pour devenir riche ou pour être admiré,

Non plus pour de ma vie connaître la durée.

Ô Sage, pour dire le vrai,

Je me lasse à chercher partout ce qui pourrait

Me rendre heureux.

Où donc est le bonheur, ô Sage, où donc est-il ?

– La question n'est pas futile,

Répondit l'Ancien en le fixant des yeux.

Puis il se tut, rêvant quelques instants en soi.

Le Jeune était tout aux abois.

« Il faut, reprit le Sage, il faut abandonner

Famille, amis et biens, tout quitter pour me suivre.

Imitez-moi, jeune homme, et vous pourrez mieux vivre.

Méprisez la société.

Retirez-vous du monde, installez-vous ici,

Embrassez d'un reclus l'humble et modeste vie.

Contemplez toute la vanité

De votre état passé. »

Il se tut à nouveau, contemplant son disciple

À qui ne plaisait guère une telle réponse.

« Quoi, pensait ce dernier, faut-il que je renonce

À tout ? À quoi bon ce périple ?

Ai-je donc tant marché pour m'enterrer ici ?

Ne peut-on être heureux sans renier la vie ? »

Toujours silencieux, le Sage contemplait

L'apprenti philosophe ainsi terrorisé.

Puis il sourit :

« Ne souhaitez-vous donc pas demeurer ici ?

Cela se pourrait-il, vous qui cherchez cet heur1

Parfait qu'en cet endroit je goûte,

Oui, se pourrait-il bien que votre âme redoute

Cette joie, à cette heure ? »

Tout honteux, tout confus, le Jeune ne savait

Où se mettre.

Les yeux rivés au sol, il osa enfin : « Maître,

Je suis bien jeune encore, et, quoique âme bien née,

Je ne puis imiter un sage comme vous.

Vous conviendrez, je crois, qu'il est un temps pour tout. »

Le sourire du vieux se fit plus large encore

« Pour ma part j'en conviens : convenez-en vous-même !

Que venez-vous chercher d'un vieux Sage l'accord ?

Je ne prétendrai pas être un vrai Nicodème2.

J'ai quelque science, il est vrai,

Mais vous dire où est le bonheur ?

Me préserve le Ciel d'être un bonimenteur !

Je sais où est le mien, c'est tout ce que je sais.

Méfiez-vous, jeune homme, et fuyez comme peste

Quiconque vous dira “le secret d'être heureux”.

Il sera bien hardi et bien présomptueux.

Retournez dans le monde et sans nulle conteste3,

Cherchez votre bonheur. Quand vous l'aurez trouvé,

Revenez.

Et vous pourrez me dire, apaisé et joyeux :

« C'est mon secret pour être heureux ! ».

1. Heur : bonheur.

2. Nicodème : homme simple et niais.

3. Sans nulle conteste : indéniablement, sans discussion possible.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner