Un jeune rend visite à un vieux sage pour qu’il lui révèle les voies d’accès au bonheur

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re ES - 1re S | Thème(s) : La question de l'homme dans les genres de l'argumentation
Type : Ecriture d'invention | Année : 2017 | Académie : Polynésie française

QUESTION DE L’HOMME

Efficacité de la beauté d’un récit • Invention

44

fra1_1706_13_03C

Polynésie française • Juin 2017

Séries ES, S • 16 points

Efficacité de la beauté d’un récit

Écriture d’invention

Un jeune personnage rend visite à un vieux sage dont il attend qu’il lui révèle les voies d’accès au bonheur. Vous raconterez cette rencontre sous forme de fable ou de conte. Votre récit à visée argumentative s’achèvera sur la formulation suivante : « C’est mon secret pour être heureux. »

Votre texte comportera au moins une soixantaine de lignes.

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

Genre : « fable » ou « conte », « récit à visée argumentative » apologue.

Sujet : partie narrative : « rencontre » ; partie argumentative : « voies d’accès au bonheur », « secret pour être heureux »

Type de texte : « raconterez, récit » texte narratif ; « visée argumentative » texte argumentatif

Registre : non précisé, mais « vieux sage » et « révéler les secrets » suggèrent le registre didactique de la part du Sage.

Point de vue : « ce que ressent » point de vue interne et omniscient.

Niveau de langue : correct ou soutenu.

Caractéristiques du texte à produire définies à partir de la consigne :

Apologue (fable ou conte) (genre) qui raconte (type de texte) une rencontre (sujet), qui argumente (type de texte) sur le bonheur et ses voies d’accès (sujet), en partie didactique (registre), détaillé, subjectif (adjectifs) pour exposer une conception du bonheur et donner des conseils pour y accéder (buts).

Chercher des idées

Contraintes de fond

Le sujet : le bonheur et les moyens d’y parvenir.

Les caractéristiques et composantes d’un récit :

Un cadre spatio-temporel : différent pour la fable (monde animal, vie quotidienne…) et le conte (pays lointain ou merveilleux, pas de précision temporelle).

Les circonstances de la rencontre, la rencontre elle-même.

Les personnages, ici définis : « un vieux sage »/« un jeune personnage ».

Une « morale »/conception du bonheur.

Contraintes de forme

Celles de l’apologue : un narrateur, des personnages, des péripéties, des descriptions, des paroles rapportées, une thèse ou une « morale ».

La dernière phrase vous est imposée.

Les choix à faire

Genre : Fable ? en vers ou en prose ? ou conte ?

L’identité du « jeune personnage » : humain ? animal ?

Les relations entre les personnages : intimes ? cordiales ? distantes ?

La conception du bonheur : plutôt stoïcien ? épicurien ? l’harmonie, l’optimisme, la paix, le retrait du monde…

Le registre peut être lyrique ? pathétique ? dramatique ? ironique ? humoristique ? didactique (quand le vieux Sage parle).

La morale : explicite ? implicite ?