Un mutant d’Arabette

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : L'épreuve orale
Type : Sujet d'oral | Année : 2012 | Académie : Inédit
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Un mutant d’Arabette

Génétique et évolution

Corrigé

50

Sujets d’oral

svtT_1200_00_39C

Sujet d’oral n° 3

Génétique et évolution

Ce sujet ne représente que l’une des deux questions qui peuvent vous être posées lors de l’épreuve orale de contrôle.

Exploitation d’un document

Le diagramme floral (document 1a) est celui d’une fleur normale d’Arabette ; le diagramme (document 1b) celui d’une fleur d’un mutant de cette plante. Le document de référence indique les territoires où s’expriment les gènes qui régissent l’identité des pièces florales au cours du développement normal d’une fleur d’arabette.

> À partir des informations extraites des documents, indiquez quel est le gène muté et le type de mutation qui peut être à l’origine de l’anomalie de la fleur mutante.

Document 1

Diagrammes floraux


a. Fleur normale


b. Fleur mutante

Documentde référence

Territoires d’expression de gènes
du développement d’une fleur
normale d’Arabette


Question complémentaire

Voici une autre question que l’examinateur pourrait vous poser lors de l’entretien.

> D’après le diagramme floral présenté dans le document 2, indiquez les caractéristiques des cycles de pièces fertiles de la fleur de pois et interprétez la gousse.

Document 2

Diagramme floral du pois (a) et
représentation d’une gousse de pois (b)


Corrigé

Exploitation d’un document


Saisie de données


Déduction, argumentation


Par rapport au diagramme floral d’une fleur normale (document 1a), celui du mutant (document 1b) diffère par les pièces florales des 2e et 3e verticilles.

Au 2e verticille, les pétales sont remplacés par des sépales.

Le document de référence indique que l’identité normale (pétale) des pièces florales du 2e verticille dépend de l’expression conjointe des gènes de classe A et B.

Au 3e verticille, les étamines sont remplacées par des carpelles.

Le document de référence indique que l’identité normale (étamine) des pièces florale du 3e verticille dépend de l’expression conjointe des gènes de classe B et C.


Pour que les pétales soient transformés en sépales, il faut que seuls les gènes de classe A s’expriment.

La nature des pièces florales de ce 2e verticille indique que les gènes de classe B ne se sont pas exprimés.

Pour que les étamines soient transformées en carpelles, il faut que seuls les gènes de classe C s’expriment.

La nature des pièces florales du 3e verticille indique que, là encore, les gènes de classe B ne se sont pas exprimés.