Un train raconte son voyage à travers des paysages, réels ou rêvés

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG | Thème(s) : Écriture poétique et quête du sens
Type : Écriture d'invention | Année : 2017 | Académie : France métropolitaine

fra1_1706_07_03C

4

France métropolitaine • Juin 2017

La poésie et le rêve • 14 points

La poésie et le rêve

Écriture d’invention

Un train raconte son voyage à travers des paysages, réels ou rêvés, en exprimant ses sensations et ses pensées.

Votre texte sera écrit à la première personne du singulier. Il comprendra une quarantaine de lignes au minimum.

Voir le texte de A. De Noailles

Les clés du sujet

Comprendre le sujet

Type(s) de texte : « raconte… » texte narratif ; « paysages » le récit doit comporter des descriptions ; « pensées » texte en partie argumentatif.

Situation d’énonciation : un train qui s’exprime à la 1re personne (« je ») ; le sujet ne précise pas à qui il s’adresse.

Le genre et le registre ne sont pas précisés.

Caractéristiques du texte à produire.

Texte qui raconte (type de texte) un voyage (thème) et décrit (type de texte) des paysages (thème), qui rend compte (type de texte : argumentatif) de ses sensations et pensées (thème), pour se remémorer son voyage, se confier et faire partager son ressenti (buts).

Chercher des idées

Les choix à faire

Le genre littéraire : choisir un genre qui favorise le récit à la 1re personne : lettre, autobiographie, journal intime, monologue intérieur, dialogue ou interview…

Déterminer, s’il y a lieu (lettre ou dialogue), le destinataire/l’interlocuteur, humain ou non.

L’identité du train : d’autrefois (à vapeur, au diesel…) ou moderne (Eurostar, TGV). Le contexte : populaire ou de luxe ; vrai ou fictif (paysages « rêvés ») ; historique (trains des camps nazis) ; mythique (le Train bleu qui transporte des stars, des milliardaires, des rois…) ; littéraire (la Lison de La Bête humaine, de Zola ; l’Orient-Express d’Agatha Christie)…

Le voyage/l’itinéraire/les paysages : ils dépendent de l’identité du train. Exemples : le Transsibérien (1898) la Sibérie ; l’Orient-Express (1883) Paris, Vienne, Venise, Constantinople ; Bombay Express (1890) Inde ; California Zephir Californie-Chicago ; train Dakar-Bamako Afrique ; Trinichellu Corse.

Le registre : il dépend de ce qui est décrit et du ressenti du train ; il peut être lyrique (beauté des paysages, ivresse du voyage…) ; pathétique (pays pauvres, habitants démunis…)…

La forme

Respectez les caractéristiques formelles du genre et du registre que vous aurez choisis : journal intime dates ; lettre désignation et implication du correspondant, indices personnels des 1re et 2e personnes… Registre lyrique exclamations, questions rhétoriques, gradations, jeu sur les rythmes, mots mélioratifs.

Rendez sensible l’implication du train (indices personnels de la 1re personne, vocabulaire affectif). Utilisez des personnifications.

Le lexique : utilisez le champ lexical (parfois technique) du chemin de fer, vocabulaire des sensations (vue, ouïe, toucher, odorat), de l’affectivité, de la réflexion et du jugement.

Pour réussir l’écriture d’invention : voir guide méthodologique.

La poésie : voir mémento des notions.