Une pratique culturale : l’hybridation

Merci !

Annales corrigées
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : L'épreuve orale
Type : Sujet d'oral | Année : 2012 | Académie : Inédit
Unit 1 - | Corpus Sujets - 1 Sujet
 
Une pratique culturale : l’hybridation

La plante domestiquée

Corrigé

53

Sujets d’oral

svtT_1200_00_42C

Sujet d’oral n° 6

La plante domestiquée

Ce sujet ne représente que l’une des deux questions qui peuvent vous être posées lors de l’épreuve orale de contrôle.

Exploitation d’un document

Pour réaliser une hybridation entre deux lignées pures A et B de maïs (document a), on opère de la façon suivante : dans une parcelle isolée de toute autre culture de maïs de plus de 500 mètres, on sème des grains des deux lignées que l’on veut croiser de façon à obtenir une alternance des rangées de chaque lignée (document b). Les plants de la lignée A sont tous étêtés : l’inflorescence située à l’extrémité de la tige est sectionnée avant que les fleurs ne soient arrivées à maturité. Les plants de la lignée B sont gardés intacts.

> À partir des informations extraites des documents, expliquez en quoi la pratique culturale utilisée permet d’obtenir des semences hybrides homogènes.

Document

Hybridation entre deux lignées pures de maïs

a.


b.


Question complémentaire

Voici une autre question que l’examinateur pourrait vous poser lors de l’entretien.

> Que deviennent les fleurs préservées de la lignée B ?

Corrigé

Exploitation d’un document


Saisie de données


Déduction, interprétation


Document a

Les fleurs situées à l’extrémité de la tige possèdent 3 étamines et n’ont pas de pistil.

Les épis situés à l’aisselle de feuilles sont formés d’une multitude de fleurs contenant un ovaire, un style et un stigmate et ne possèdent pas d’étamines.


Ce sont des fleurs mâles dont l’ensemble constitue une inflorescence mâle (panicule).

Ce sont des fleurs femelles : l’épi est une inflorescence femelle.

Chaque pied de maïs est à la fois mâle et femelle mais les fleurs mâles et femelles sont distinctes.


Document b

Les plans de la lignée A sont tous étêtés.

Les plants de la lignée B sont conservés intacts.


Ces plans ne possèdent donc plus que des fleurs femelles

Ces plants produiront donc du pollen.

Les ovules des fleurs de la lignée A ne peuvent être fécondés que par le pollen des plants de la lignée B. Les lignées A et B étant des lignées pures, les graines obtenues seront des hybrides homogènes.