Comment les agents économiques se financent-ils ?
Merci !

Cartes mémos
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Comment les agents économiques se financent-ils ?
Hatier
Titre categorie
Texte
Retourner
Titre categorie
Réponse
Texte
Retourner

Chapitre 4

Action

> Carte 1

Titre de propriété d’une partie du capital d’une société anonyme. Sa vente en Bourse permet à l’entreprise de financer de nouveaux investissements.

Chapitre 4

Besoin de financement

> Carte 1

Situation où les ressources d’un agent économique sont inférieures à ses dépenses.

Chapitre 4

Capacité de financement

> Carte 1

Situation où les ressources d’un agent économique sont supérieures à ses dépenses.

Chapitre 4

Consommation

> Carte 1

Utilisation de biens et de services qui sont soit transformés, soit détruits. Leur utilisation peut être immédiate (bien non durable) ou progressive (bien durable). Le but de la consommation peut être soit la transformation d’un bien ou d’un service (on parle dans ce cas de consommation intermédiaire), soit la satisfaction d’un besoin (on parle alors de consommation finale).

Chapitre 4

Déficit

> Carte 1

Situation où les dépenses sont supérieures aux dépenses. Le solde est donc négatif. On parle de déficit public pour désigner la situation dans laquelle les dépenses de l’ensemble des administrations publiques et de Sécurité sociale sont supérieures à leurs recettes.

Chapitre 4

Dette

> Carte 1

Somme d’argent qu’un débiteur doit à son créancier.

Chapitre 4

Effet d’éviction

> Carte 1

Il y a effet d’éviction lorsque les dépenses publiques conduisent à une réduction de l’investissement privé. L’effet d’éviction indirect correspond à la situation où, pour financer ses dépenses, l’État émet des obligations, ce qui va provoquer une hausse des taux d’intérêt. Cela décourage l’investissement des ménages et des entreprises, devenu trop coûteux. L’effet d’éviction direct correspond à la situation d’augmentation de l’épargne des ménages, qui, compte tenu de la hausse des dépenses publiques, vont anticiper une future hausse des impôts.

Chapitre 4

Épargne

> Carte 1

Partie du revenu disponible qui n’est pas consommée. On repère trois grandes motivations d’épargne :

– un motif de précaution, pour se constituer une réserve en cas de coup dur : accident, problème de santé, perte d’emploi… ;

– pour réaliser un projet impossible à réaliser avec son revenu courant (équipement du logement, achat de voiture, d’un logement…) ;

– volonté de constituer et de transmettre un patrimoine ou une rente à ses descendants.

Chapitre 4

Excédent brut d’exploitation (EBE)

> Carte 1

Part de la valeur ajoutée qui revient à l’entreprise. Elle permet de rémunérer les actionnaires, de payer les intérêts des emprunts et les impôts sur les bénéfices. La somme d’argent restante après toutes ces dépenses correspond à l’épargne de l’entreprise.

Chapitre 4

Financement externe direct

> Carte 1

image001

Chapitre 4

Financement externe indirect

> Carte 1

image002

Chapitre 4

Financement interne

> Carte 1

Autofinancement, c’est-à-dire financement des investissements par les ressources propres de l’entreprise.

Chapitre 4

Obligations

> Carte 1

Titre de créance utilise par les entreprises pour emprunter de l’argent sur les marches financiers.

Chapitre 4

Politiques de relance

> Carte 1

Hausse des dépenses publiques et/ou baisse des prélèvements obligatoires afin de relancer la croissance économique et l’emploi.

Chapitre 4

Revenu disponible

> Carte 1

Somme d’argent à la disposition des ménages pour consommer et épargner.

Chapitre 4

Solde budgétaire

> Carte 1

Différence entre le niveau des recettes et le niveau des dépenses de l’État.

Chapitre 4

Taux d’intérêt

> Carte 1

Pourcentage de l’intérêt par rapport à la somme prêtée ou à la somme placée.