L'histoire et les mémoires du génocide des Juifs et des Tsiganes
Merci !

Cartes mémos
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : L'histoire et les mémoires du génocide des Juifs et des Tziganes

Hatier
Titre categorie
Texte
Retourner
Titre categorie
Réponse
Texte
Retourner

Étude conclusive

Qu’est-ce qu’un génocide ?

1

Des actes commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux.

Étude conclusive

Qu’est-ce qu’un crime contre l’humanité ?

2

L’assassinat, l’extermination, la réduction en esclavage, la déportation et tout acte inhumain commis contre des populations civiles persécutées pour des motifs politiques, raciaux ou religieux.

Étude conclusive

Qu’est-ce qu’un lieu de mémoire ?

3

Un site (monument, musée, vestige industriel, etc.), une œuvre, un personnage, une devise ou un objet symbolisant l’appartenance d’une collectivité à son passé, son patrimoine.

Étude conclusive

Qu’appelle-t-on un procès mémoriel ?

4

Les procès très médiatisés des anciens criminels nazis ou de leurs collaborateurs, rendus possibles par l’imprescriptibilité de la notion de crime contre l’humanité.

Étude conclusive

Qu’est-ce que la Shoah ?

5

Le nom donné au génocide des Juifs, d’après un mot hébreu signifiant « catastrophe ».

Étude conclusive

Quel nom a-t-on donné à l’extermination des Tsiganes ?

6

Porajmos, qui signifie « dévorer » en langue romani.

Étude conclusive

Quel président de la République a reconnu la responsabilité de la France dans la Shoah ?

7

Jacques Chirac, en 1995.

Étude conclusive

Quel président de la République a reconnu la responsabilité de la France dans l’internement des Tsiganes ?

8

François Hollande, en 2016.

Étude conclusive

Quel procès organisé à Jérusalem fut un tournant dans la mémoire de la Shoah ?

9

Le procès d’Adolf Eichman, l’un des organisateurs de la « solution finale » (1961-1962).

|||

Pour lire la suite :