La mise en œuvre du projet républicain (1870-1914)
Merci !

Cartes mémos
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : La IIIe République avant 1914 : projet républicain et société française

Hatier
Titre categorie
Texte
Retourner
Titre categorie
Réponse
Texte
Retourner

Chapitre 6

Pourquoi la République est-elle dans une situation difficile en 1870-1871 ?

> Carte 1

Car elle doit faire face à l’invasion du pays par l’armée allemande, à l’opposition armée des Communards à Paris en 1871 et à une Assemblée Nationale à majorité monarchiste.

Chapitre 6

Qu’est-ce que la Commune de Paris ?

> Carte 2

C’est un gouvernement révolutionnaire et populaire dirigeant de manière autonome la ville de Paris de mars à mai 1871 et guidé par un idéal de république sociale, anticléricale et libertaire.

Chapitre 6

De quand date la loi sur la liberté de réunion ?

> Carte 3

Du 30 juin 1881.

Chapitre 6

Quand ont lieu les funérailles nationales de Victor Hugo ?

> Carte 4

Le 1er juin 1885.

Chapitre 6

Quand le 14 juillet devient-il la fête nationale ?

> Carte 5

En 1880.

Chapitre 6

Quelle est la principale menace pour la IIIe République en 1893-1894 ?

> Carte 6

La menace anarchiste (attentat contre la Chambre des députés le 9 décembre 1893) et contre le président Sadi-Carnot le 24 juin 1894.

Chapitre 6

Pourquoi les femmes sont-elles exclues de la vie politique sous la IIIe République ?

> Carte 7

En raison d’arguments misogynes qui voient les femmes destinées à la maternité et à la vie de famille.

Chapitre 6

Pourquoi le 13 janvier 1898 est-elle une date essentielle de l’affaire Dreyfus ?

> Carte 8

C’est le 13 janvier 1898 qu’Émile Zola publie « J’accuse » dans le quotidien L’Aurore.

Chapitre 6

Qu’est-ce qu’un antidreyfusard ?

> Carte 9

C’est quelqu’un qui est persuadé de la culpabilité d’Alfred Dreyfus.

Chapitre 6

Pourquoi y a-t-il des tensions entre l’Église catholique et l’État en 1905 ?

> Carte 10

Car l’État affirme sa politique de sécularisation et de laïcisation en se séparant des Églises par la loi de 1905.

Pour lire la suite :