Faire une transformation passive

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 3e | Thème(s) : La phrase

Le cours audio

Quand on vous parle de forme active et de forme passive, faites-vous bien la différence ? Et savez-vous tourner une phrase de manière qu'elle soit active ou passive ?

 

 

o Comparons pour commencer deux phrases :
- Ce film a lancé la jeune actrice.
- La jeune actrice a été lancée par ce film.
Ces deux phrases ont sensiblement le même sens mais présentent une forme différente.
La première est à la forme active, la seconde à la forme passive.

• Avant de revenir sur la nuance de sens, examinons comment l'on passe de l'une à l'autre.

Ce film a lancé la jeune actrice.
La phrase est composée :
- d'un sujet, ce film,
- d'un verbe, a lancé,
- et d'un COD, la jeune actrice.

Pour transformer cette phrase active en phrase passive, on inverse en quelque sorte cette structure : La jeune actrice a été lancée par ce film.
- Le sujet de la phrase active, ce film, est passé derrière le verbe et est devenu un complément introduit par par.
- Et c'est le COD de la phrase active, la jeune actrice, qui est devenu le sujet de la phrase passive.
- Notez par ailleurs que le verbe est désormais conjugué avec l'auxiliaire être : a lancé est devenu a été lancée. C'est la marque de la voix passive.

• Dans une phrase, c'est le groupe de mots qui occupe la fonction de sujet qui est mis en évidence.
Dans la première phrase, Ce film a lancé la jeune actrice, l'accent est mis sur ce film.
Dans la seconde, La jeune actrice a été lancée par ce film, l'accent est mis à l'inverse sur la jeune actrice.
Donc, selon qu'on opte pour la forme active ou la forme passive, on ne met pas l'accent sur le même élément.

o Maintenant que vous avez perçu la différence d'emploi entre les deux formes, exerçons-nous à transformer des phrases d'une forme à l'autre, histoire d'acquérir un peu d'aisance.

• Soit la phrase active Ce film a raflé toutes les récompenses au dernier festival de Bécon-les-Bruyères, que devient-elle à la forme passive ?
- Vous savez qu'il faut intervertir le sujet et le complément.
Mais vous calez un peu sur la transformation passive du verbe a raflé.
Observez le temps du verbe actif : il est au passé composé.

Il faut donc que vous mettiez l'auxiliaire être au passé composé et que vous ajoutiez le participe passé du verbe : a raflé devient ont été raflées (ont, parce que le nouveau sujet est au pluriel).
- Vous obtenez donc :
Toutes les récompenses au dernier festival de Bécon-les-Bruyères ont été raflées par ce film.

• Une dernière phrase.
Soit la phrase passive La sortie du film a été programmée au 15 septembre, que devient-elle à la forme active ?
- Ici on cherche en vain le complément d'agent pour en faire un sujet. Il n'y en a pas. En fait peu importe qui a programmé cette date, ce qui compte c'est la date de sortie.
- Pour tourner cette phrase à l'actif, il faudrait recourir au pronom indéfini sujet on.
On a programmé la sortie du film au 15 septembre.
Mais la phrase est plus naturelle à la forme passive. Laissons-la ainsi !