Identifier des expansions du nom

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 3e | Thème(s) : La phrase

Le cours audio

Lire ou écrire un texte descriptif est l'une des activités auxquelles vous êtes régulièrement confronté. Dans cette perspective, afin d'améliorer la qualité de vos travaux d'écriture, il peut être intéressant de réfléchir au nom et à ses expansions.

 

 

o Commençons par le commencement !
Un groupe nominal peut se présenter :
- soit sous une forme réduite : un nom précédé d'un déterminant ;
- soit sous une forme enrichie d'une ou plusieurs expansions.
Les expansions du nom apportent des précisions sur la personne ou l'objet désigné par le nom. C'est pourquoi les groupes nominaux enrichis sont particulièrement fréquents dans les textes descriptifs.

o Prenons un exemple : voici une longue phrase tirée d'un roman de Marcel Proust, dans laquelle l'auteur évoque sa mère et les sentiments que lui inspire sa venue le soir dans sa chambre pour lui souhaiter une bonne nuit :
" […] elle redescendait si vite, que le moment où je l'entendais monter, puis où passait dans le couloir à double porte le bruit léger de sa robe de jardin en mousseline bleue, à laquelle pendaient de petits cordons de paille tressée, était pour moi un moment douloureux. "

Il faut avouer que, par la magie de la description, on croirait entendre le bruit de la robe dans le couloir. Mais observons de plus près ces groupes nominaux enrichis qui contribuent à la réussite de cette description et efforçons-nous de distinguer les différents types d'expansions.

o Dans les groupes nominaux " le bruit léger ", " de petits cordons ", " un moment douloureux " : les noms sont précédés ou suivis d'un adjectif qualificatif épithète : " léger ", " petits ", " douloureux ".
L'adjectif qualificatif épithète est donc un premier type d'expansion.

o Certains noms sont également complétés par un autre nom relié au premier par une préposition. On parle de compléments du nom.
Ainsi en est-il :
- pour " couloir " : " le couloir à double porte ",
- pour " cordons " : " de petits cordons de paille tressée ",
- pour " bruit " : " le bruit léger de sa robe de jardin en mousseline bleue " (ici on a même un emboîtement de deux compléments du nom).

o Dernier type d'expansion : la proposition subordonnée relative. Elle aussi complète le nom, celui qu'on appelle l'antécédent.
Ici on peut isoler trois propositions subordonnées relatives :
- les deux premières " où je l'entendais monter " et " où passait dans le couloir à double porte le bruit léger de sa robe de jardin en mousseline bleue " complètent le nom " moment " ;
- la troisième " à laquelle pendaient de petits cordons de paille tressée " complète le nom " robe ".

o Retenez qu'il existe plusieurs manières " d'expanser " le nom : au moyen d'adjectifs épithètes, de compléments du nom, de subordonnées relatives. Toutes ces expansions contribuent au pouvoir évocateur d'un texte descriptif.