L’entreprise

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 1re ES | Thème(s) : Entreprise, institution, organisation

Le cours audio

 

L’entreprise

Il existe près de trois millions d’entreprises en France. Leur fonction économique consiste à produire des biens et des services destinés à la vente sur le marché. Leur objectif est la maximisation de leur profit. La pérennité, la croissance et le développement d’une entreprise nécessitent une organisation interne efficace et la prise en compte de ses différentes parties prenantes, internes et externes.

 

 

 

L’organisation de l’entreprise s’est historiquement développée sur les bases de l’organisation militaire, d’où la dénomination d’organisation hiérarchique. La hiérarchie est articulée du sommet à la base, c’est-à-dire du ou des dirigeants aux exécutants (les salariés de l’entreprise). On retrouve cette répartition des tâches dans le modèle de l’ingénieur américain Taylor qui conçoit, au début du XXe siècle, une division du travail entre les fonctions de conception et les fonctions d’exécution. Par ailleurs, le modèle taylorien repose sur la spécialisation des tâches productives. Le travail est parcellisé de façon à améliorer le niveau de la production et de la productivité.

 

Les entreprises doivent se doter d’une stratégie réactive à l’endroit des différentes parties prenantes, internes et externes, qui constituent son environnement.

On distingue d’abord les parties prenantes internes, comme les propriétaires ou actionnaires, détenteurs du capital de l’entreprise. Ils recherchent l’augmentation des bénéfices ou une valorisation du cours du titre pour les sociétés cotées en Bourse. Viennent ensuite les dirigeants, recrutés sur la base de leurs compétences techniques, qui ont pour tâche de diriger et de gérer l’entreprise. Puis, les autres salariés de l’entreprise (techniciens, employés et ouvriers) à la recherche de la pérennité de leur emploi et d’une amélioration de leur salaire et de leurs conditions de travail. Enfin, les syndicats, qui défendent institutionnellement les revendications des salariés.

 

L’entreprise est aussi très largement ouverte sur son environnement, aussi parle-t-on de parties prenantes externes à la firme. Il s’agit tout d’abord des clients attentifs à la qualité, aux prix, à l’information sur le produit et au service après-vente. Citons également les banques, qui prêtent aux entreprises et cherchent l’amélioration des bénéfices. Enfin, l’État et les collectivités locales, qui attendent de l’entreprise une attitude responsable d’un point de vue sociétal (maintien et création d’emplois, respect de l’environnement, développement local, etc.).

 

Une saine gestion des ressources humaines, des rapports entre l’entreprise et son environnement rendent nécessaire une gouvernance d’entreprise où les dirigeants cherchent à créer de la valeur pour l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise, aussi bien internes qu’externes.