La décolonisation et la naissance du Tiers-Monde

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Le monde depuis 1945

Le cours audio

L'ONU compte 51 membres fondateurs. Elle en rassemble aujourd'hui 192. Comment expliquer une telle inflation ? En fait, depuis 1945, un mouvement historique d'une grande ampleur a conduit à la naissance de nombreux États : la décolonisation.

Analysons ensemble les causes de la décolonisation.

• Le premier déclencheur est la naissance des mouvements nationaux dans les colonies, au début du XXe siècle. Les élites coloniales ont été formées en métropole, comme l'Indien Gandhi. De retour au pays, ces hommes créent des mouvements d'émancipation, notamment à la faveur de la Première Guerre mondiale.

La Seconde Guerre mondiale accélère ce désir d'émancipation. Les puissances coloniales, France ou Royaume-Uni par exemple, ont beaucoup souffert : leur prestige comme leurs ressources sont entamés. Souvent, elles ont promis l'autonomie aux peuples colonisés, en échange de leur effort de guerre.

• En 1945, enfin, l'environnement est favorable à la décolonisation. Les deux grandes puissances victorieuses du nazisme, États-Unis et URSS, sont toutes deux anticolonialistes. Et l'ONU, créée en 1945, défend dans sa charte le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes…

Comment se fait la décolonisation ?

• La décolonisation commence en Asie, notamment parce que la conquête japonaise a porté un coup mortel aux puissances coloniales blanches. L'Inde et le Pakistan britanniques obtiennent leur indépendance en 1947, l'Indonésie néerlandaise en 1949. Le mouvement gagne ensuite l'Afrique : Maroc et Tunisie français en 1956, Congo belge et Afrique noire française vers 1960, Kenya britannique en 1963. Avec la décolonisation portugaise de 1975 en Angola et au Mozambique, la plupart des territoires sont désormais indépendants.

• Souvent pacifique et négociée, la décolonisation a parfois été violente quand elle s'est réalisée dans le cadre de la guerre froide. C'est le cas en Indochine française, où le mouvement indépendantiste Viet Minh est soutenu par la Chine communiste. L'indépendance n'est concédée qu'en 1954, après la défaite de Dien Bien Phu. Mais la guerre reprend avec l'intervention américaine : la guerre de décolonisation devient un conflit de la guerre froide.

• La décolonisation a également été douloureuse dans le cas des colonies de peuplement. Ainsi, l'Algérie française compte 1 million de colons européens. La guerre commence en 1954 et ne s'achève qu'en 1962 par les Accords d'Évian, après huit ans de combats et un changement de république. Les colons sont rapatriés en métropole après avoir tout perdu.

Quels sont les résultats de ces nombreuses indépendances ?

• Au fil des indépendances, de nouveaux États apparaissent donc et deviennent membres de l'ONU. Ils forment le Tiers-monde, ni pro-américain, ni théoriquement pro-soviétique. Aux conférences de Bandoung, en 1955, puis de Belgrade en 1961, ils condamnent le colonialisme et affirment leur identité de pays " non-alignés ".

• Mais ces nouveaux États sont fragiles et sans tradition démocratique. Les nouvelles élites accaparent le pouvoir et les richesses. Les coups d'État se succèdent, surtout en Afrique. L'indépendance s'est parfois faite dans la douleur : l'Inde et le Pakistan s'opposent dès 1947 dans des conflits frontaliers toujours actuels.

• La situation politique permet donc rarement le développement économique. Le Tiers-monde reste un monde pauvre, marqué par le sous-développement. Les pays d'Asie connaissent cependant un décollage économique rapide à partir des années 1980.

Conclusion
Ainsi, trente années ont suffi pour mettre à bas les empires coloniaux européens, d'abord en Asie, puis en Afrique. La décolonisation consacre la naissance d'un Tiers-monde dont les problèmes politiques et économiques sont cependant loin d'être réglés.