La monnaie

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 1re ES | Thème(s) : La monnaie et le financement

Le cours audio

 

La monnaie

Pour acheter un pain au chocolat, un lecteur MP3 ou un scooter, vous avez besoin de la monnaie, cet instrument indispensable de l’échange sur le marché. La monnaie, qui n’a pas de valeur d’usage, est un bien d’échange qui assure le bon déroulement de la transaction entre le vendeur et son client.

 

La monnaie remplit trois fonctions dans l’organisation économique. Elle est tout d’abord un intermédiaire entre le vendeur et son client. Dans des sociétés peu développées, l’échange prenait la forme du troc, un produit s’échangeait contre un autre produit. Dans les économies modernes, en raison de la division du travail, chacun échange le fruit de sa participation à la production contre une certaine quantité de monnaie qui lui permet d’acheter ce qu’il ne produit pas lui-même.

La deuxième fonction de la monnaie est d’être un instrument de mesure de la valeur. Elle permet d’une part la détermination des prix des produits que nous achetons. Elle permet d’autre part à chaque agent économique de comparer son pouvoir d’achat aux prix des marchandises présentes sur le marché.

Enfin, la monnaie est un instrument de réserve de valeur, puisque vous pouvez épargner une partie de vos revenus afin d’en disposer par la suite.

 

La monnaie peut prendre plusieurs formes : métallique, fiduciaire et scripturale. La monnaie métallique, ce sont les pièces de monnaie que nous utilisons pour des achats de faible valeur. Vient ensuite la monnaie fiduciaire, qui se présente sous la forme des billets de banque, imprimés et émis par la Banque de France. La troisième forme de la monnaie est dite scripturale. Il s’agit des avoirs déposés dans les banques sur des comptes courants ou des comptes d’épargne. La monnaie scripturale, qui n’a pas d’existence matérielle, circule sous forme de chèques, d’ordres de virements ou d’opérations par cartes de crédit.

 

La monnaie, élément moteur et dynamique du circuit économique, assure le développement des échanges. Sa création est encadrée par les banques centrales, comme la Banque de France, dans le cadre de la politique monétaire définie au sein du système européen des banques centrales.