La Première Guerre mondiale et ses conséquences

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 3e | Thème(s) : L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)

Le cours audio

Saviez-vous que la Première Guerre mondiale a marqué le début du déclin de l'Europe ?
Ces quatre années d'une guerre totale ont en effet eu des conséquences catastrophiques pour notre continent.

 

 

1914-1918 : la guerre a duré quatre longues années : quels en sont les faits marquants ?

• La guerre commence en août 1914. Elle oppose les Empires centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie, empire ottoman) aux Alliés (France, Royaume-Uni, Russie, Italie).
• 1914 voit l'échec de la guerre de mouvement. De 1915 à 1917 dure une longue guerre de position , avec ses offensives inutiles et meurtrières : Verdun en 1916 (500 000 morts), le Chemin des Dames en 1917, qui déclencha des mutineries.
1917 est un tournant :
–la Russie en révolution cesse le combat et signe une paix séparée;
– les États-Unis entrent en guerre aux côtés des Alliés. Dès 1918, avec les soldats américains et les chars, la guerre de mouvement reprend.
• Finalement, le 11 novembre 1918 , l'Allemagne vaincue signe l'armistice.

La Première Guerre mondiale fut la première guerre totale.

La guerre est totale au front  :
– avec de nouveaux armements : mitrailleuses à tir rapide, lance-flamme, gaz de combat, chars d'assaut ;
– avec de nouvelles dimensions : guerre terrestre et navale, guerre sous-marine et aérienne ;
– totale enfin dans son extrême brutalité : la vie dans les tranchées est épouvantable pour les Poilus, les combats se déroulent parfois au corps à corps.

La guerre est aussi totale à l'arrière  :
– Les États mettent en place des économies de guerre : Renault produit maintenant des obus. Pour financer la guerre, les gouvernements émettent de nouveaux billets, empruntent, augmentent les impôts.
– Ils s'efforcent également de contrôler le moral de la population, à travers la censure et la propagande : c'est le « bourrage de crâne ».
– La population tout entière est mobilisée pour l'effort de guerre : on fait appel aux femmes, et même aux travailleurs venus des colonies.

Les conséquences de la guerre sont catastrophiques.

• Catastrophe démographique : 10 millions de morts, 6 millions d'invalides (les "gueules cassées"), et 10 millions de morts supplémentaires en Europe dus à la grippe espagnole de 1918-1919.
• Catastrophe morale : les combattants sortent traumatisés d'un conflit, qui a vu également le génocide arménien de 1915, et son million de victimes.
• Catastrophe matérielle : les dégâts dans les zones de guerre sont considérables.
• Catastrophe financière : les États européens sont lourdement endettés, surtout auprès des États-Unis.

Pour l'Europe, qui dominait le monde au XIX e siècle, tout cela marque le début du déclin. D'autant que de nouveaux bouleversements sont à prévoir :

• Le bilan territorial de la Grande Guerre voit la disparition des empires centraux ; de nouveaux États apparaissent (Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Pologne, Allemagne coupée en deux), mais de nombreuses revendications nationales demeurent , même chez des vainqueurs comme l'Italie .
• Le traité de Versailles de 1919 rend l'Allemagne entièrement responsable de la guerre : ce « Diktat » ne permet pas une paix à long terme.
• La guerre a également provoqué l'effondrement du régime du Tsar en Russie. Lénine et les Bolcheviks prennent le pouvoir. Ce modèle révolutionnaire est sur le point de mettre le feu à l'Europe.

Conclusion
Ainsi, ces quatre années constituent la première guerre totale de l'Histoire.
L' Europe est désormais sur la voie du déclin.
La Société des nations, nouvellement créée, aura fort à faire pour garantir une paix que la Grande Guerre aura rendue improbable.