La Seconde Guerre mondiale

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 3e | Thème(s) : L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)

Le cours audio

La Seconde Guerre mondiale marque une rupture majeure dans l'Histoire de l'Humanité. Votre objectif est de bien comprendre en quoi consiste cette rupture.

 

 

Comment se sont déroulées ces six années de guerre totale ?

De 1939 à 1942, l'Axe est victorieux sur tous les fronts. Après l'occupation de la Pologne en 1939, la Wehrmacht écrase la France en 1940. Le Royaume-Uni continue seul la lutte. Le 22 juin 1941, Hitler envahit l'URSS. Dans le Pacifique, l'avancée japonaise se heurte aux possessions américaines : le 7 décembre 1941, l'attaque surprise contre la base de Pearl Harbor entraîne les États-Unis dans la guerre.

• 1942 constitue un tournant : l'Axe est battu dans le Pacifique à Midway, en Russie à Stalingrad et en Afrique du Nord à El Alamein. L'Italie fasciste capitule en 1943. Le 6 juin 1944, les Alliés débarquent en Normandie, puis en Provence. En mars 1945, ils franchissent le Rhin. À l'est, l'avancée soviétique est continue depuis 1943. Le 8 mai 1945, l'Allemagne capitule. Dans le Pacifique, la reconquête américaine se heurte à une résistance japonaise farouche, qui ne cède qu'aux bombardements nucléaires d'Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945. Le 2 septembre, le Japon capitule.

L'essentiel du continent européen s'est donc trouvé sous la domination nazie. Comment cette occupation s'est-elle manifestée ?

• L'Europe occupée est mise en coupe réglée par l'Allemagne. Des tributs exorbitants sont exigés pour couvrir les frais d'occupation. Les réquisitions de produits de première nécessité provoquent des pénuries durables. Les prisonniers de guerre et travailleurs civils sont mis au service de la machine de guerre allemande. Toute résistance entraîne une répression impitoyable, surtout parmi les populations slaves, considérées comme inférieures.

Opposants et résistants, mais aussi Juifs et Tziganes, en application de l'idéologie raciste nazie, sont massacrés en masse, fusillés sur place par les groupes SS, parqués dans des ghettos, puis déportés dans des camps de concentration. À partir de 1942 est mise en œuvre la "solution finale" : la destruction systématique des Juifs d'Europe, dans des camps d'extermination, comme celui d'Auschwitz, où on les gaze avant de brûler leurs cadavres. Au total, plus de 5 millions de Juifs et 200 000 Tziganes sont assassinés.

Le bilan de la guerre est donc catastrophique sur tous les plans.

• Catastrophe démographique, d'abord, avec 60 millions de morts, tant civils que militaires. Les dommages matériels sont considérables : villes et moyens de production et de transport sont détruits. La production est proche de zéro dans les zones de guerre. L'endettement des États est énorme. Le traumatisme est également moral : les camps de concentration et d'extermination ont bouleversé la conscience mondiale. Les criminels de guerre nazis sont jugés à Nuremberg pour crimes contre l'Humanité. La première utilisation de l'arme nucléaire montre qu'une destruction totale de l'Humanité est possible.

• Sur ces ruines, les vainqueurs s'efforcent de construire un nouvel ordre mondial. Des modifications territoriales bouleversent la carte de l'Europe : l'URSS s'agrandit, la Pologne est déplacée, Allemagne et Autriche sont occupées. États-Unis et URSS apparaissent comme les deux grands vainqueurs. En 1945, pour tenter de préserver la paix, l'Organisation des Nations Unies est créée. En 1948, elle vote la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Conclusion
La Seconde Guerre mondiale a donc marqué une rupture considérable. Guerre totale la plus meurtrière de l'Histoire, elle a également vu le fonctionnement d'un système de terreur et d'extermination sans équivalent.