Le territoire de l’Union européenne

Merci !

Cours audio
Classe(s) : 3e | Thème(s) : La France et l’Union européenne

Le cours audio

L’essentiel du cours

L’Union européenne est une organisation régionale ancienne, initiée par six États en 1951. Pourquoi peut-on aujourd’hui qualifier l’Union européenne de territoire en construction ? Comment les disparités entre ses différents territoires sont-elles gérées ?

Quelle a été l’évolution du territoire de l’Union européenne ? Pourquoi parle-t-on à son sujet de territoire à « géométrie variable » ?

• Depuis les traités de Rome en 1957 et de Maastricht en 1992, le nombre d’États membres est passé de 6 à 28. Dans les années 1990, après la fin de la guerre froide et l’implosion de l’URSS, le territoire de l’Union européenne connaît un élargissement sans précédent vers l’Europe centrale et orientale.

• Pourtant, cette union à 28 ne concerne pas tous les domaines de la politique européenne. En vigueur depuis 1995, l’espace Schengen, espace de libre circulation des hommes, ne concerne que 22 pays. De même, la zone euro, fondée en 2002, n’intègre que 19 États.

• L’Union européenne est un espace attractif : son territoire est donc amené à évoluer et à accepter l’adhésion de nouveaux candidats. Il y a ainsi 5 pays candidats officiels (la Turquie, la Serbie, le Monténégro, la Macédoine et l’Albanie) mais d’autres, comme le Kosovo et la Bosnie Herzégovine, sont des candidats potentiels. Ces multiples candidatures posent la question des limites de l’Europe.

Quelles sont les inégalités de richesse et de développement observables au sein de l’Union européenne ?

• Les pays d’Europe de l’Ouest et du Nord, c’est-à-dire les pays fondateurs de l’Union et les plus anciennement intégrés, sont riches et développés. En revanche, les pays d’Europe centrale et orientale, intégrés plus récemment, sont moins riches et en retard de développement. Les pays méditerranéens sont dans une situation intermédiaire.

• Les inégalités de richesse et de développement s’observent également à l’échelle régionale : l’Europe rhénane, fortement industrialisée, est le cœur démographique et économique de l’Union européenne. Elle est reliée à la dorsale européenne, véritable colonne vertébrale urbaine de l’Union qui s’étend de Londres à Milan en passant par la vallée du Rhin. Au contraire, les régions orientales de l’Union, agricoles et peu industrialisées, constituent les périphéries les plus éloignées du centre. Ces régions sont néanmoins des réservoirs de main-d’œuvre et attirent les délocalisations d’usines du nord-ouest de l’Europe.

Quelles sont les mesures mises en place par l’Union européenne pour lutter contre ces inégalités ?

• Le Fonds européen de développement régional (le FEDER) et le Fonds social européen (le FSE) mènent une politique de cohésion et de convergence entre les États européens. Ainsi, ils agissent pour améliorer l’accessibilité des territoires les plus éloignés du cœur économique de l’Europe. Ils financent aussi la formation professionnelle dans les régions en retard de développement.

• Le développement durable est également au cœur des politiques de cohésion européenne. L’Union européenne participe ainsi à la dépollution des régions industrielles en crise et à la préservation des espaces ruraux enclavés.

Quelques idées clés à retenir

L’Union européenne est un territoire en construction qui n’a cessé de s’élargir à de nouveaux membres depuis sa création. Cet élargissement a entraîné l’augmentation des inégalités de développement et de richesse entre les pays membres. L’enjeu des politiques communautaires est alors de réduire ces écarts par des aides financières dites de « cohésion » territoriale.